Prévention infections transmissibles sexuellement et par le sang : les jeunes invités à se faire dépister - CIUSSS de l'Estrie - CHUS

Prévention infections transmissibles sexuellement et par le sang : les jeunes invités à se faire dépister

mardi 14 février 2017

Dépistage massif d’ITSS en milieu scolaire pour sensibiliser les jeunes à l’importance de se protéger et de se faire dépister par un simple test d’urine.


Les jeunes de 15 à 24 ans demeurent les plus touchés par les ITSS : le nombre d’infections à chlamydia et à gonorrhée ayant explosé ces dernières années.

Les ITSS représentent un fardeau socioéconomique important et ont de multiples conséquences néfastes à long terme sur la santé. La chlamydia et la gonorrhée sont les ITSS les plus fréquentes et peuvent causer l’infertilité dans certains cas.

Citation

« En Estrie, le nombre d’infection à chlamydia déclarée a presque doublé en dix ans et les deux tiers des cas étaient les femmes. La gonorrhée a sextuplé, mais dans ce cas-ci les deux tiers des cas étaient des hommes. Ces statistiques sous-estiment l’ampleur du problème, car la majorité des personnes infectées n’ont souvent aucun symptôme. »  Dre Marie-Êve Beauregard, médecin résidente à la Direction de santé publique de l’Estrie.

Trouvez les lieux de dépistage et de distribution de condoms gratuits en Estrie

Consultez la carte >> 

 

En savoir plus


Fichiers complémentaires

Communique_ITSS.pdf118 K

<< Retour à la liste des nouvelles