Six cas de maladie du légionnaire : la Santé publique enquête

jeudi 27 juillet 2017

Deux résidents de Sherbrooke et quatre de Granby atteints de la maladie ont été déclarés à la Santé publique depuis la mi-juin.


La légionellose (aussi appelée maladie du légionnaire) est une infection pulmonaire qui s’attrape en respirant des microgouttelettes d’eau contaminées par la bactérie Legionella, qui sont en suspension dans l’air.

Pour le moment, aucune source commune de contamination n’a été identifiée. La vérification des tours de refroidissement des édifices a été effectuée et aucune ne dépassait les seuils sanitaires. 

Liens épidémiologiques

Les cas de Sherbrooke ne semblent pas reliées l’un à l’autre et n’ont pas de lien avec ceux de Granby. En ce qui a trait aux cas de Granby, une enquête épidémiologique et environnementale est en cours depuis trois semaines. Cette maladie ne se transmet pas d'une personne à l'autre.

Citation

« Toute l’équipe de Santé publique, incluant les médecins de santé environnementale et de maladies infectieuses, est à pied d’œuvre afin de mener l’enquête et de poser toutes les actions préventives nécessaires, le cas échéant.»  Dre Linda Pinsonneault, directrice de santé publique par intérim

 

Pour plus d’information sur la légionellose, nous vous invitons à visiter le Portail santé mieux-être


Fichiers complémentaires

Communique_Legionellose.pdf150 K

<< Retour à la liste des nouvelles