COVID-19

Pour en savoir plus, visitez santeestrie.qc.ca/covid-19

Des questions? Appelez au 1 877 644-4545. Des symptômes? Faites votre autoévaluation.

Qu'est-ce que la DPJ?

Rôle

La Direction de la protection de la jeunesse (DPJ) est chargée de l’application de la Loi sur la protection de la jeunesse (LPJ). Cette  loi s'applique aux enfants qui vivent des situations compromettant ou pouvant compromettre leur sécurité ou leur développement. Il s'agit d'enfants que l'on considère en grande difficulté et en besoin de protection.

Situations où la DPJ peut intervenir

La DPJ intervient principalement dans les situations où la sécurité ou le développement d’un enfant est compromis :

  • abandon;
  • négligence;
  • mauvais traitements psychologiques;
  • abus sexuels;
  • abus physiques;
  • troubles de comportement sérieux;
  • exposition à un risque sérieux d’être victime de négligence, d’abus sexuels ou d’abus physiques.

L’intervention de la DPJ auprès d’un enfant et de ses parents doit viser à mettre fin à la situation qui compromet la sécurité ou le développement de l’enfant et à éviter qu’elle ne se reproduise, et ce, dans l’intérêt de l’enfant et dans le respect de ses droits.

Des ressources sont offertes aux parents et aux jeunes tout au long du développement des enfants et selon les situations vécues. Ces ressources diffèrent des services de la protection de la jeunesse.

C'est aussi :

Les services aux jeunes contrevenants

La DPJ intervient auprès des jeunes qui commettent des délits, les jeunes contrevenants. Notre intervention vise à protéger la société tout en aidant le jeune à assumer ses responsabilités, à réparer le tort causé et à retrouver un comportement mieux adapté à la vie en société.

Les programmes cliniques en centres de réadaptation

La DPJe, à travers l’action de ses services de réadaptation, soutient le jeune qui veut reprendre en main son propre développement afin de rétablir une certaine harmonie dans ses relations avec sa famille et son milieu.

Les services psychosociaux et l’expertise à la Cour supérieure

La DPJ, à la demande d’un juge de la Cour supérieure et avec le consentement des parents, évalue certaines situations familiales pendant les procédures de séparation ou de divorce, ou après la séparation ou le divorce. Notre évaluation vise à fournir au tribunal des recommandations relatives à la garde des enfants mineurs.

Service aux mères en difficulté d’adaptation

L’installation Villa Marie-Claire héberge les femmes en difficulté d’adaptation pendant leur grossesse ou pour un séjour de la mère avec ses enfants âgés de 0 à 5 ans. Le père de l’enfant ou le conjoint de la mère peut s’impliquer tout au long de l’hébergement. Un soutien est apporté aux parents afin qu’ils développent leurs habiletés parentales.

Les ressources d’hébergement

La DPJe compte sur un réseau de familles d’accueil et sur d’autres ressources, ce qui permet d’assurer un hébergement adapté aux différents besoins des jeunes qui ne peuvent vivre dans leur milieu familial.

L’adoption québécoise et internationale

La DPJ fournit les services nécessaires à l’adoption d’un enfant. L’enfant orphelin, ou abandonné, ou celui dont les parents ont renoncé à exercer leurs droits parentaux, peut compter sur notre aide pour trouver une nouvelle famille.

En savoir plus sur l'adoption

La recherche d’antécédents et les retrouvailles

La DPJ aide les personnes qui ont été adoptées à obtenir les informations disponibles sur leurs parents naturels ou à prendre contact avec eux. Nous fournissons des services similaires aux personnes qui avaient confié un enfant à l’adoption. Les retrouvailles entre parents et enfants nécessitent toujours l’accord des personnes concernées.

En savoir plus sur les antécédents et retrouvailles 

Partager