Prévenir la gonorrhée

Il y a présentement une fort augmentation du nombre de cas de gonorrhée en Estrie.

La gonorrhée est une infection transmissible sexuellement et par le sang (ITSS) causée par une bactérie qui peut être présente dans la gorge, dans l’anus ou aux organes génitaux. La plupart du temps, les personnes qui ont la gonorrhée n’ont pas de symptômes, d’où l’importance d’aller se faire dépister.

Si elle n’est pas traitée, la gonorrhée peut entraîner des complications, même chez une personne qui n’a pas de symptômes. Les complications possibles sont, par exemple, l’infertilité, des douleurs chroniques dans le bas du ventre ou une infection aux testicules. La gonorrhée augmente aussi le risque d’attraper ou de transmettre le VIH.

Utiliser le condom pour la pénétration et la fellation demeure le moyen le plus efficace pour éviter de contracter cette maladie. Il existe d’ailleurs différents types de condoms (ex. : saveurs et textures variées) pour réduire les risques!

Conseils pratiques

Dépistage facile, gratuit et confidentiel

La gonorrhée se dépiste par l’analyse d’un échantillon d’urine ou de sécrétions prélevées dans la gorge ou l’anus.

Chez les hommes qui ont des relations sexuelles avec d’autres hommes, on recommande un dépistage au moins une fois par année, ou aux 3 à 6 mois s’il y a contact avec plusieurs partenaires. C’est simple, facile, gratuit et confidentiel.

Si vous avez eu des relations sexuelles non protégées (dont le sexe oral) ou si vous avez des symptômes, consultez un professionnel de la santé qui évaluera la nécessité d’être testé.

Pour plus d’information sur la gonorrhée,

consultez le Portail santé mieux-être

Share