Avis d'ébullition d'eau à l'Hôpital Fleurimont

Thursday August 01, 2019 | News

[Mise à jour] Levée de l'avis d'ébullition d'eau à l'Hôpital Fleurimont.



Pas d'inquiétude

L'établissement rassure la population ayant visité l’Hôpital Fleurimont et consommé de l’eau entre le 27 juillet et le 1er août quant aux risques associés à la découverte d’une faible quantité d’E. coli dans les conduites de distribution de l’eau à la suite d’une analyse de routine.

Dr Éric Lampron-Goulet, médecin spécialiste en santé publique et en médecine préventive a, en effet, tenu à préciser que les impacts sur la santé sont limités. Les précautions à prendre sont les mêmes que pour une gastroentérite régulière.

État de situation

Quelques employés ont signalé des symptômes s’apparentant à la gastroentérite, ce qui n’est pas inhabituel dans notre organisation. Les mêmes consignes qu’à l’habitude leur ont été transmises, c’est-à-dire de s’assurer de bien s’hydrater, de se laver les mains, de se reposer et de rester à la maison jusqu’à 48 heures après la fin des symptômes.

De plus, le nombre d’appels à Info-Santé pour ce type de symptômes est le même qu’à l’habitude.

« Les personnes ayant ingéré de l’eau des robinets et des abreuvoirs ou mangé des légumes crus à l’Hôpital Fleurimont présentant des symptômes ne doivent donc pas s’inquiéter outre mesure, mais peuvent en tout temps communiquer avec Info-Santé au 811 pour recevoir des conseils. » - Dr. Lampron-Goulet

Mesures alternatives et retour à la normale

Les équipes techniques et cliniques se sont rapidement mises à l’œuvre pour sécuriser les usagers, visiteurs et employés en émettant un avis d’ébullition, fermant certains points d’eau et en approvisionnant en eau potable les différents services et personnes.

« Dans ce type de situation, notre priorité est toujours de sécuriser d’abord les services à la population. Nous avons un plan de mesures d’urgence qui nous indique clairement quelles actions doivent être posées pour éliminer les risques. » - Sylvain Gautreau, directeur adjoint à la Direction des services techniques

Soutien de la Ville de Sherbrooke

Rapidement la Ville de Sherbrooke et le ministère de l’Environnement ont été interpellés afin de soutenir l’organisation pour trouver la cause de la contamination et mettre en place les mesures de retour à la normale.

« Afin de venir en aide au CIUSSS de l’Estrie – CHUS, la Ville de Sherbrooke procède actuellement à une surchloration de l'eau dans le secteur délimité par la rue King Est, l’Hôpital Fleurimont, la 18e Avenue et la rue Saint-François. Il est important de noter que l'eau du robinet pourrait avoir une odeur ou un goût plus prononcé, mais qu’elle demeure potable. » - M. Jean-Pierre Fortier, chef de Division à la gestion des eaux et construction

L’avis d’ébullition à l’Hôpital Fleurimont reste cependant en vigueur jusqu’à nouvel ordre.


[Mise en ligne le 1er août 2019]

Une faible quantité de la bactérie E. coli a été découverte dans les conduites de distribution d’eau potable de l’Hôpital Fleurimont à la suite d’une vérification de routine.

Cette situation nécessite un avis d’ébullition d’eau pour une durée indéterminée. Les équipes techniques et cliniques procèdent actuellement à des interventions de corrections jusqu’au retour du niveau de conformité.

Interdiction de boire l'eau

Il est donc interdit d’utiliser l’eau pour la boire, se brosser les dents ou encore dans la préparation des aliments. Des mesures ont été mises en place pour approvisionner en eau potable les différents services, comme les cuisines, ainsi que pour la consommation personnelle des usagers, des visiteurs et des membres de personnel.

Toutes les précautions sont prises pour assurer la sécurité des services. Ainsi, il est possible que certains services soient reportés ou réorganisés dans des secteurs à risque sur le plan de la qualité de l’eau, comme l’hémodialyse, par exemple.

La cause exacte de cette situation est toujours en investigation en collaboration avec la Ville de Sherbrooke et le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques


[Mise en ligne le 6 août 2019]

Levée de l'avis d'ébullition d'eau

Le résultat des analyses indique le retour à la conformité de l’eau potable à l’Hôpital Fleurimont.

Retour à la normale

Le CIUSSS de l’Estrie – CHUS a obtenu l’autorisation du ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques ainsi que de la Direction de santé publique de l’Estrie de lever l’avis d’ébullition d’eau en vigueur depuis le 1er août.

Bien que la source exacte de la présence de la bactérie E. coli dans l’eau soit toujours en investigation, les tests réalisés depuis le 1er août confirment le retour à la normale.

« La très faible quantité de la bactérie trouvée dans l’eau rend les recherches de la source de cet incident plus difficiles. Mais la bonne nouvelle est que notre réseau est redevenu parfaitement conforme et que nous pouvons lever l’avis d’ébullition en toute sécurité pour les usagers, les visiteurs et le personnel. », a indiqué Sylvain Gautreau, directeur-adjoint à la Direction des services techniques.

L’établissement tient à remercier particulièrement l’équipe des mesures d’urgence, les membres de la communauté interne, la Ville de Sherbrooke, le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques ainsi que les divers fournisseurs pour leur grande collaboration dans cette situation de mesures d’urgence exceptionnelle.



<< Back to news list
Share