Entente de principe avec le SCFP 4475

Friday February 01, 2019 | News

Le CIUSSS de l'Estrie - CHUS et son partenaire syndical conviennent que cette entente répond équitablement à leurs impératifs respectifs.


Première rangée : Denis Simard, Josée Paquette, Emma Corriveau et Éric Bergeron. Deuxième rangée : Geneviève Corbeil, Annie Du Mont, Francine Campeau, Sylvain Dufort et Marie Martel. Absents : Linda Bourgea, Yoland Berger et Christian Cloutier.

L’entente de principe sur les clauses des dispositions locales de la convention collective locale avec le Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP) survient à la suite d’une cinquantaine de rencontres de négociations, dont trois avec l’aide d’un médiateur.

Négociations : une conclusion positive

Les deux parties conviennent que cette entente de principe :

  • répond équitablement aux impératifs respectifs,
  • fait place à des mesures permettant de répondre aux besoins de la population et des employés. 

Le syndicat du personnel paratechnique

Le SCFP 4475 représente quelque 5000 membres du personnel paratechnique, dont les préposés aux bénéficiaires, les assistantes de santé et services sociaux, les employés de métiers et de l’entretien ménager.

Invitation à voter

D’ici la fin du mois de mars, les quelque 5000 membres du SCFP seront appelés à voter sur cette entente lors d’une assemblée générale spéciale.

Citations

« Nous avons réussi, avec notre partenaire syndical, à trouver des mesures nous permettant de mettre des bases solides pour améliorer les conditions de travail des salariés, ainsi que la continuité des soins et des services », a témoigné Josée Paquette, directrice des ressources humaines, des communications et des affaires juridiques du CIUSSS de l’Estrie – CHUS.

« Cette entente permettra, entre autres, la création d’un plus grand nombre de postes à temps complet et d’augmenter, souhaitons-le, l’attraction et la rétention des travailleurs. Ce sont des conditions nécessaires pour assurer des soins et des services complets à la population », a souligné Emma Corriveau présidente de la section locale 4475 du SCFP.

« C’est grâce à l’engagement de toutes les personnes impliquées, autant du côté de l’employeur que du SCFP que nous sommes en mesure de célébrer cette entente de principe. Le point commun qui nous unit est notre détermination à offrir des soins et services de qualité et sécuritaire », a indiqué Patricia Gauthier, présidente-directrice générale de l’établissement.

 

Il s’agit de la troisième entente à survenir entre l’établissement et ses partenaires syndicaux.



<< Back to news list
Share