COVID-19

Pour en savoir plus, visitez santeestrie.qc.ca/covid-19

Des questions? Appelez au 1 844 721-6094 (Estrie) ou au 1 877 644-4545 (Lundi au vendredi : de 8 h à 18 h).

Gala d'excellence 2019

Le 23 octobre 2019, le CIUSSS de l’Estrie – CHUS a tenu la deuxième édition de son Gala d’excellence. L’événement est l'occasion de rendre hommage au savoir-faire du personnel, médecins et chercheurs, qui contribuent, à leur façon, à améliorer la qualité des soins et des services.

Parmi les candidatures soumises, 21 se sont distinguées. Découvrez les lauréats de l’édition 2019!

>> Consulter le communiqué de presse

>> Consulter l'édition spéciale du journal La VIEtrine présentant tous les projets finalistes de 2019

Les lauréats

Catégorie - Agir pour et avec l’usager, ses proches et la population

Guide de pratique DAMIA

Le guide de pratique DAMIA vise à soutenir la demande d’aide en contexte de maltraitance et d’intimidation chez les aînés. Pour le concevoir, les propos de 450 aînés ont été considérés. Des administrateurs de milieux de vie ou d’entreprises privées se sont montrés intéressés à l’utiliser auprès de leurs employés pour les sensibiliser et à les habiliter à reconnaître les situations de maltraitance. Gratuit, le guide DAMIA est disponible en français et en anglais. Un guide fort pratique!

Voir la vidéo

Jardin collectif Santé toute crue à l’Hôpital de Granby

Depuis 2016, le jardin collectif Santé toute crue de l’Hôpital de Granby est utilisé à des fins thérapeutiques et récréatives pour la clientèle de santé mentale. Ouvert à tous les autres usagers, visiteurs et employés, ses bénéfices sont nombreux : implication des usagers de l'unité de psychiatrie, déstigmatisation de la clientèle; atelier en réinsertion au travail; bouquets de fleurs coupées remis aux gens hospitalisés; repas cuisinés à la cafétéria avec les légumes recueillis, etc. Une belle initiative de médecins et de professionnels de la santé!

Voir la vidéo

Programme APIC

Le programme d’accompagnement personnalisé d’intégration communautaire (APIC) favorise la participation sociale de personnes âgées ayant une déficience visuelle. Une fois par semaine, un bénévole supervisé par une équipe clinique aide un aîné à entrer un contact avec une ressource. Il peut s’agir d’entrer en contact avec un voisin avec qui faire des promenades, ou de s’inscrire à la bibliothèque et d’utiliser le transport adapté pour s’y rendre. Un accompagnement qui permet à l'aîné de reprendre confiance et de développer son pouvoir d’agir!

Voir la vidéo

Catégorie : Accessibilité aux soins et services

Services de thrombolyse|téléthrombolyse à l’Hôpital de Granby

Depuis mai 2018, grâce à un partenariat avec le CHUM, l’urgence de l'Hôpital de Granby offre les services de thrombolyse et de téléthrombolyse. Cela favorise la prise en charge rapide des usagers présentant des symptômes d'AVC aigu. Avant l’implantation de ce service, ces usagers devaient être transférés dans une autre installation. Sachant que le traitement de l'AVC est une course contre la montre, tout délai de transfert était à considérer. La vitesse d'intervention limite ainsi au maximum les séquelles permanentes potentielles.

Voir la vidéo

Service de téléréadaptation-écoles

Le projet Téléréadaptation-Écoles, qui regroupe 132 écoles et cinq points de service de réadaptation permet à un professionnel de la santé d’intervenir à distance, dans le milieu scolaire de l’enfant. Ce dernier peut bénéficier de soins et services spécialisés d’adaptation et réadaptation. Des activités cliniques, comme de la formation, sont offertes aux enseignants selon les besoins. Entre octobre 2017 et décembre 2018, il y a eu 83 activités de téléréadaptation avec les écoles du territoire au profit d'usagers scolarisés.

Voir la vidéo

Programme C'est un départ! au Centre Jean-Patrice-Chiasson

Devant une liste d’attente s’allongeant sans cesse, le Centre Jean-Patrice-Chiasson (CJPC) de Sherbrooke a créé le programme C’est un départ! Il offre une accessibilité rapide à des services en groupe afin que les usagers s’engagent activement et sans tarder dans leur démarche de changement. Dans un délai de trois semaines, les usagers sont évalués et attribués à un intervenant-pivot. Ils débutent leur participation au groupe dès les jours suivants. En plus d’améliorer l’accessibilité, le fait d'utiliser les groupes diminue l’isolement, comme le recommandent les meilleures pratiques.

Voir la vidéo

Catégorie : Qualité des soins et services

Projet ACTION à l’Hôpital Fleurimont

Pour limiter leur sédentarité, les usagers de plus de 65 ans à l’unité d’hémodialyse de l’Hôpital Fleurimont bénéficient maintenant du projet ACTION. C’est un programme qui repose sur des exercices d’aérobie à l’aide de pédaliers adaptés ainsi que sur des exercices de renforcement musculaire. Les résultats ont démontré que le programme est faisable, sécuritaire et très apprécié. C’est aussi bien accepté par l'équipe médicale et les usagers.

Voir la vidéo

Stratégie Promovac

La stratégie Promovac consiste en une rencontre d'information lors du séjour à la maternité, où l’intervenant et les parents ont une discussion ouverte sur la vaccination. Si les autres stratégies n’ont pas amélioré les couvertures vaccinales, Promovac a prouvé son efficacité. Car la stratégie aide les parents de nouveau-nés à adhérer à la vaccination. Les résultats sont si éloquents, que Promovac a d’ailleurs été adopté par le MSSS dans le cadre d’un programme ministériel EMMIE (entretien motivationnel en maternité pour l'immunisation des enfants).

Voir la vidéo

Tableau de communication interdisciplinaire à l’Hôpital BMP

L'unité de médecine a procédé à une réorganisation complète du travail. Avec les médecins et les divers intervenants, l'équipe a créé un tableau de communication comportant des codes de couleur pour chaque patient et instauré une rencontre interdisciplinaire afin de mieux planifier le congé. Simple et efficace, la méthode requiert un minimum d'infrastructure et favorise la collaboration des différents professionnels. La durée moyenne de séjour à l’unité est passée de 7,3 à 5,3 jours en six mois.

Voir la vidéo

Catégorie : Utilisation judicieuse des ressources

Nouveau protocole pour les surveillances constantes

Les surveillances constantes mobilisent de plus en plus le personnel, contribuant à la pénurie et à une gestion sous-optimale de la main-d’œuvre. Cette problématique a mené à l’implantation d’un nouveau protocole d’intervention sécuritaire et mieux adapté aux besoins des usagers. Depuis, les résultats sont là. Toutes les unités pilotes ont constaté des diminutions majeures en termes de surveillances constantes. À ce jour, cela représente une économie annuelle et récurrente de 30 442 heures de surveillance à la Direction des soins infirmiers (DSI).

Voir la vidéo

Expertise pour les usagers présentant des SCPD à Magog

Depuis mars 2018, une équipe interdisciplinaire du RLS de Memphrémagog a développé une expertise pour les usagers présentant des symptômes comportementaux et psychologiques de démence (SCPD). L’équipe intervient rapidement pour stabiliser le maintien à la résidence d’usagers ayant des troubles de comportements majeurs et pour lesquels des avis de dépassement de soins avaient été complétés. Les trois intervenants sont soucieux de faire une réelle différence pour les usagers et leurs familles.

Voir la vidéo

Programme travail-études pour devenir PAB ou ASSS

Devant le succès du projet-pilote mené avec le Centre de formation professionnelle de Lennoxville (CFP), plusieurs CFP du territoire offrent maintenant le programme travail-études pour les futurs préposés aux bénéficiaires ou auxiliaires de santé et services sociaux. Un partenariat fructueux pour contribuer à deux titres d’emploi identifiés en pénurie ou en difficulté. Dès l’automne 2019, les cinq centres de formation professionnelle de notre territoire pourront démarrer de telles cohortes. Le projet est exportable aux autres maisons d'enseignement professionnel ainsi qu'à d’autres titres d'emploi.

Voir la vidéo

Catégorie : Bâtir pour et avec le personnel ainsi que la communauté interne

Postes d’accueil-réception du CLSC et centre de services ambulatoires Belvédère

L’objectif : construire un nouveau CLSC comprenant des postes d’accueil-réception novateurs afin d'améliorer la santé et la sécurité du personnel et l'accueil des usagers. À partir des bonnes pratiques reconnues, un groupe de travail interdisciplinaire a conçu des postes ergonomiques et polyvalents pour les utilisateurs de toutes tailles, leur permettant d'avoir un accès visuel avec la clientèle. Des postes qui sont plus sécuritaires pour le personnel et plus agréables pour l’usager. Les utilisateurs se disent très satisfaits!

Voir la vidéo

Tables d’instruments chirurgicaux ajustables à l’Hôpital Fleurimont

Pour éliminer le risque de blessures musculosquelettiques et répondre aux particularités des salles de chirurgie, une équipe a conçu trois modèles de tables ajustables. Ces tables s’adaptent aux diverses spécialités cliniques et améliorent la manipulation d'instruments chirurgicaux. Préventionniste en santé et sécurité au travail, chef de service et employés du bloc opératoire ont travaillé à la conception de ces tables ajustables qui répondent aux normes de prévention et contrôle des infections et aux normes de génie biomédical. Une belle réussite de gens engagés et soucieux de leurs collègues.

Voir la vidéo

Amélioration continue des équipes de code blanc et SM à l’Hôtel-Dieu de Sherbrooke

Pour améliorer les pratiques et souder le groupe, des rencontres quotidiennes réunissent maintenant les répondants au code SM des unités de santé mentale de l’Hôtel-Dieu de Sherbrooke. Ces courtes réunions donnent une vue d’ensemble de l’état d’agitation des unités et de la disponibilité des ressources. Depuis, on a remarqué une augmentation de la cohésion d'équipe, essentielle aux interventions sécuritaires et sans blessure pour les usagers et les professionnels. Une diminution du nombre de déclarations d’accident-incident reliés au travail ou découlant d’un code blanc/SM a aussi été observé.

Voir la vidéo

Catégorie : Mission universitaire et rayonnement

Démarche OPUS-AP

Entre janvier et octobre 2018, 24 CHSLD ont participé à la phase 1 de la démarche OPUS – AP. Elle visait à remplacer les antipsychotiques par des approches de base et des interventions non pharmacologiques personnalisées, comme la musicothérapie ou la récréothérapie. Les résultats ont été concluants : on a cessé ou réduit les antipsychotiques chez 86 % des résidents pour qui la déprescription a été tentée. Au-delà de ces excellents résultats, soulignons le bien-être des résidents, la motivation et le travail des équipes.

Voir la vidéo

Frank, mannequin de simulation intelligent

Une équipe du Centre de recherche sur le vieillissement (CdRV) a créé un mannequin très réaliste simulant un humain inconscient. « Frank » peut être employé lors de la formation de professionnels de la santé ayant à pratiquer des techniques d'immobilisation ou de transfert de personnes susceptibles d’avoir un traumatisme cervical ou spinal. Ses articulations bougent de façon réaliste et possèdent des amplitudes de mouvement similaires à celles d'un humain inconscient. Le mannequin offre une rétroaction en temps réel.

Voir la vidéo

Atlas artériel et veineux pour le diagnostic des maladies neurodégénératives

Des chercheurs du Centre de recherche du CHUS ont pu extraire des images des petits vaisseaux sanguins du cerveau difficiles à voir de façon non invasive. Ils sont ainsi devenus les premiers au monde à documenter un atlas artériel et veineux complet du cerveau. L’outil servira à comparer des cerveaux malades à des cerveaux sains, afin d'améliorer le diagnostic des maladies neurodégénératives. Libre et accessible en ligne, l’outil est déjà utilisé dans plusieurs laboratoires internationaux.

Voir la vidéo

Mentions spéciales

Friperie Seconde vie au Point de service Val-du-Lac | Engagement

L'équipe de l'unité de filles l'Oasis du centre de réadaptation Val-du-Lac a mis sur pied la friperie Seconde vie, au sein même de son installation. Le projet vise à répondre aux besoins vestimentaires des enfants dont les familles ont peu de revenus, et ce, gratuitement ou en échange d'autres vêtements. Les adolescentes ont participé au projet et plusieurs restent impliquées : rangement des vêtements, ménage, choix du nom de la friperie, aide aux autres jeunes dans le choix des vêtements, etc. Elles y vivent aussi une expérience de préparation à l’emploi.

Voir la vidéo

Traitement de MEOPA à domicile | Humanisme

Un protocole novateur, en collaboration avec l’Hôpital de Montréal pour enfants, soulage la douleur d'une fillette de 12 ans atteinte d'épidermolyse bulleuse jonctionnelle, une maladie génétique rare et incurable qui rend la peau extrêmement fragile. Le protocole lui permet de recevoir du MEOPA à la maison. Cela diminue son anxiété et la douleur. Après six mois, elle peut déjà accomplir plus d’activités. Ses performances scolaires se sont aussi améliorées. L'utilisation du MEOPA à domicile est une première en Amérique du Nord pour un établissement public.

Voir la vidéo

Projet MELIUS | Adaptabilité

Le projet MELIUS structure la mise en place et le suivi de la chimiothérapie par voie orale. Il facilite aussi les formalités administratives pour le remboursement des médicaments afin d’accélérer le processus. Qui plus est, il prévoit de l’enseignement pour l’usager par le pharmacien d’oncologie et sa prise en charge par le pharmacien communautaire. Le CIUSSS de l’Estrie – CHUS est le premier à mettre en place cette approche très pragmatique qui utilise judicieusement les ressources en place et raccourci les délais de remboursements.

Voir la vidéo

Prix spéciaux du C. A. – contribution exceptionnelle

Patricia Gauthier : une grande rassembleuse

Mme Gauthier a occupé le poste de présidente directrice-générale du CIUSSS de l’Estrie – CHUS jusqu’au moment de sa retraite, en mai dernier. Elle comptait alors 45 ans de service comme gestionnaire au sein du réseau de la santé et des services sociaux. Ses plus grandes forces ont été son leadership de consensus ainsi que la préservation de la crédibilité du nouvel établissement auprès de la population, des partenaires du réseau et du ministère de la Santé et des Services Sociaux. Elle fut une PDG solide et respectée de tous les élus.

Johanne Turgeon : une fidèle ambassadrice

Mme Turgeon a occupé des postes de gestionnaire dans le réseau durant 42 ans, dont seize ans à la tête de l’ex-Agence de la santé et des services sociaux de l’Estrie. Au moment de sa retraite en octobre 2018, elle était présidente directrice-générale adjointe du CIUSSS de l’Estrie – CHUS. Ses plus grandes forces furent la transition des rôles et des responsabilités de l’Agence vers notre nouvel établissement, en plus d’avoir construit les bases des systèmes de qualité, de performance et de gestion de risques si importants dans une ère où la qualité et l’innovation sont à l’ordre du jour.

Vidéos des lauréats

La soirée en photos

Share