31 nouveaux lits en CHSLD pour la population de Memphrémagog en 2020

lundi 17 décembre 2018 | Actualités

Ce projet de 5 M$ améliorera l’accessibilité aux services d’hébergement en répondant aux besoins croissants des personnes âgées.



Les nouvelles chambres seront aménagées au premier étage du 50, rue Saint-Patrice Est à Magog, à proximité des services d’hébergement actuels.

Pourquoi cet emplacement?

  • Favoriser une couverture adéquate des résidents par l’équipe médicale
  • Partager l'expertise du personnel compétent en CHSLD
  • Soutenir les équipes spécialisées en prévention des infections, en inhalothérapie et en pharmacie
  • Avoir accès rapidement aux plateaux diagnostiques avec la proximité de l’hôpital
  • Assurer la présence sur place d'une équipe responsable de l'animation des loisirs

Les nouveaux lits en CHSLD s’ajoutent à nos efforts pour offrir des services à un nombre élevé de personnes âgées compte tenu de l’évolution démographique des dernières années sur le territoire de Memphrémagog. Le CIUSSS de l’Estrie – CHUS a intensifié les services de soutien à domicile, augmentant le nombre d’usagers desservis depuis deux ans, mais surtout, le nombre d’heures de services en soutien aux usagers à domicile. Des partenariats ont été développés avec les résidences privées afin d’y accueillir des personnes nécessitant des soins de santé particuliers.

Relocalisation de services

Pour réaliser les travaux, le centre de prélèvements, les services du programme jeunesse, de la protection de la jeunesse, de la réadaptation en déficience physique et de la réadaptation en dépendance devront être déplacés. 

« L’ouverture de 31 nouveaux lits au Centre de santé et de services sociaux de Memphrémagog s’inscrit dans les efforts du CIUSSS de l’Estrie – CHUS pour améliorer l’accessibilité et la qualité des soins et des services offerts aux personnes en perte d’autonomie. Ce projet, est une bonne nouvelle pour le territoire de Memphrémagog. Quand les travaux seront terminés, les résidents pourront évoluer dans un milieu de vie adapté à leurs besoins ». - Sylvie Moreault, directrice du programme soutien à l’autonomie des personnes âgées

 

Sur la photo : Alan Kezber, président de la Fondation de l'Hôpital de Memphrémagog, Jean Ferland, DST, Sylvie Moreault, DPSAPA, Gilles Bélanger, député d'Orford et Madame Dolorès Bombardier, résidente au CSSS de Memphrémagog.

Nous sommes conscients que le manque de lits en CHSLD à Magog est un enjeu qui affecte les personnes âgées de notre communauté, déjà plus fragiles et vulnérables. Le manque de lits inquiète les proches des gens en perte d’autonomie. Puisque notre mission est de maintenir et de bonifier la qualité et la diversité des services de proximité, nous nous assurerons que notre contribution aura une valeur ajoutée au projet. Offrir un milieu de vie qui soit le plus humain et le mieux adapté possible à nos personnes âgées demeurera une priorité pour nous. C’est avec un grand bonheur que nous accueillons ce projet pour la population de notre MRC ». - Alan Kezber, président de la Fondation de l’Hôpital de Memphrémagog

   

« Les besoins des personnes hébergées changent. Plus de 80 % des résidents présenteront des troubles cognitifs lors de leur séjour en hébergement. Conséquemment, nous devons adapter leur milieu de vie et faire l’acquisition d’équipements spécialisés pour répondre aux besoins émanant de leur condition de santé. Le projet de Magog nous permettra de mieux le faire ». - Sylvie Moreault, directrice du programme soutien à l’autonomie des personnes âgées



<< Retour à la liste des nouvelles
Partager