COVID-19

Pour en savoir plus, visitez santeestrie.qc.ca/covid-19

Des questions? Appelez au 1 844 721-6094 (Estrie) ou au 1 877 644-4545.

CRCHUS : du laboratoire au chevet des patients depuis 40 ans

mercredi 26 février 2020 | Actualités

Centrés sur les patients, ses chercheurs repoussent les limites pour apporter des solutions innovatrices à des problèmes de santé complexes.


Directeur scientifique de 1980 à 1984, Dr André Lussier a participé à la fondation du Centre de recherche du CHUS. Sur cette photo d'archives, il est accompagné d'un chercheur.

Le patient au cœur des recherches

Célébrant ses 40 ans cette année, le CRCHUS place plus que jamais le patient, ses valeurs et ses motivations, au cœur de ses recherches.

En effet, au cours des dernières années, le centre a développé le concept de patient-partenaire. Quand on pense recherche, les images qui nous viennent à l’esprit sont une éprouvette, un ordinateur, des produits chimiques ou de l’équipement technique. On oublie souvent le plus important : le patient! Pourtant, chaque année, plusieurs patients acceptent de s’impliquer en recherche, de la faire connaître. Ils sont ce que l’on appelle des patients-partenaires.

Grâce à ceux-ci, les chercheurs sont plus près des besoins réels des usagers. Par exemple, certains patients-partenaires sont impliqués dès la création du projet de recherche. Les patients sont des experts de leurs problématiques de santé. Ils peuvent donc être mis à contribution dans plusieurs aspects du projet de recherche. En retour, ce sont de nombreux usagers qui profitent des résultats de la recherche, lesquels ont un impact direct sur les soins et services offerts.

Le CRCHUS, leader en matière de patient-partenaire

Les membres du comité patient-partenaire du CRCHUS

Grâce à l’engagement et au dévouement de ses patients-partenaires, le CRCHUS est leader et trace le chemin pour donner une voix importante ainsi qu’un nouveau rôle aux patients en recherche.

Selon Ginette Ladouceur, c’est un privilège et un devoir d’aider à l’avancement de la recherche. Ce qui la motive le plus à siéger sur le comité patient-partenaire, c’est le fait de pouvoir faire bouger les choses.

« J’ai le temps et l’énergie pour le faire, je ne peux pas passer à côté d’une telle opportunité! J’ai une soif d’apprendre, j’aime participer aux différentes activités et soumettre mon point de vue.  Les actions que nous posons mènent à des changements et à des améliorations de notre système de santé et c’est ce que j’aime le plus de mon rôle de patiente-partenaire! » - Ginette Ladouceur, patiente-partenaire depuis 2017 (axe Inflammation et douleur)

 

Pour le Dr André Carpentier, chercheur au CRCHUS (axe Diabète, obésité et complications cardiovasculaires), il ne fait aucun doute que les patients-partenaires sont la clé en recherche :

« Les patients-partenaires sont des ambassadeurs formidables de la recherche auprès du public. Ils sont intégrés de plus en plus étroitement à tous les aspects de la recherche, que ce soit le développement et la conduite des projets de recherche, l'enseignement de la recherche axée sur le patient, ou l'administration des groupes et centres de recherche, etc. »

Pour souligner son 40e anniversaire
Le CRCHUS fera rayonner le savoir de ses chercheurs tout au long de l’année 2020. Ce savoir a contribué à l’évolution de la recherche en santé et il est porteur d’espoir pour la population depuis 1980, tant au Québec qu’à l’international.

Deux principaux événements sont prévus :
  • Une exposition muséale
  • Des conférences sur la recherche appliquée aux soins

En savoir plus

Des percées scientifiques concrètes pour les patients

Au cours des 40 dernières années, plusieurs découvertes et percées scientifiques réalisées au CRCHUS ont permis d’améliorer la condition de santé de nombreuses personnes. En voici quelques-unes :

  • À l’aide de l’imagerie médicale, l’endocrinologue Dr André Carpentier déploie de nouvelles approches pour diagnostiquer et traiter le diabète, dont les complications sont dévastatrices pour les personnes qui en souffrent.
  • Roger Lecomte et Réjean Fontaine conçoivent une nouvelle génération de scanneur TEP pour le cerveau avec des résolutions inégalées. Cette technologie permettra de détecter plus efficacement les commotions cérébrales et certaines maladies neurodégénératives (Alzheimer, Parkinson, etc.) et de suivre leur évolution. 
  • Le Dr Marek Rola-Pleszczynski mène des recherches pour comprendre davantage les maladies aiguës et chroniques, comme les allergies, l'asthme, l'athérosclérose et les entéropathies inflammatoires.
  • Membre fondateur du CRCHUS, Johannes E. van Lier développe depuis plus de 45 ans des traceurs pour mieux diagnostiquer et suivre le cancer grâce à l’imagerie médicale. Il a réalisé plusieurs innovations majeures en thérapie photodynamique, un traitement permettant de détruire les cellules cancéreuses en ayant recours à un médicament qui les rend sensibles à la lumière laser.

S’unir pour la santé des gens

La proximité du CRCHUS avec la Faculté de médecine et des sciences de la santé de l’Université de Sherbrooke, l’Institut de pharmacologie de Sherbrooke et le Pavillon de recherche appliquée sur le cancer permet d’optimiser les efforts de recherche pour le mieux-être de la population.

La recherche est une priorité de la Fondation du CHUS. Par l’entremise de grands donateurs, plusieurs projets ont vu le jour grâce à des équipements à la fine pointe de la technologie. Parmi ceux-ci : le scalpel gamma pour opérer les patients atteints du cancer du cerveau et la spectrométrie de masse détectant les maladies génétiques.

Le CRCHUS s’épanouit au fil du temps

Vue panoramique récente du CRCHUS.

 

  • Fondé en 1980, le Centre de recherche est alors formé de 22 chercheurs. Sa création est rendue possible grâce à la dynamique implication du premier directeur scientifique, le Dr André Lussier, et à une subvention du Conseil québécois de la recherche en santé, aujourd’hui connu sous le nom du Fonds de recherche du Québec – Santé.
  • En 1998, un premier pavillon est dédié à la recherche au CHUS : le Centre de recherche Étienne-Le Bel.
  • En 2013, un agrandissement a permis de doubler les espaces de recherche.
  • En 2020, le CRCHUS compte plus de 1000 professionnels, chercheurs et étudiants, hautement qualifiés et dédiés à la recherche.

Unique au Québec

Le Centre de recherche du CHUS est unique au Québec. Il fait partie du seul centre intégré universitaire de santé et de services sociaux du Québec qui inclut un centre hospitalier universitaire et son centre de recherche. Le CIUSSS de l’Estrie – CHUS dessert plus d’un demi-million de personnes. Ses activités s’étendent de la prévention aux services surspécialisés tant pour les enfants, les adolescents et les adultes que pour les aînés.

Liens complémentaires



<< Retour à la liste des nouvelles
Partager