COVID-19

Pour en savoir plus, visitez santeestrie.qc.ca/covid-19

Des questions? Appelez au 1 844 721-6094 (Estrie) ou au 1 877 644-4545 (Lundi au vendredi : de 8 h à 18 h).

Des résidences différentes pour garder les aînés dans leur milieu

mercredi 31 mai 2017 | Actualités

Les personnes âgées sont très attachées à leur domicile. Souvent, elles y ont vu grandir leur famille et y ont vécu des moments émouvants entre amis. Elles souhaitent y rester le plus longtemps possible.



Lorsque vient le temps de déménager dans un endroit avec des soins et services adaptés à leur condition, elles sont plutôt réfractaires. Celles qui habitent à la campagne ne souhaitent pas déménager en ville et encore moins rester dans les grandes résidences pour personnes âgées que nous connaissons aujourd’hui.

Des options aux résidences traditionnelles

Heureusement, des options s’ajoutent à celle de ces résidences traditionnelles, afin que les aînés puissent demeurer dans leur milieu, qu’il s’agisse d’un village ou d’un quartier, par exemple. Pensons entre autres au logement communautaire.

« Le vieillissement de la population arrive à grands pas, et les municipalités n’ont pas eu le temps d’adapter leurs habitations à cette situation. Quand on pense aux résidences pour aînés, on pense à des résidences en milieu urbain qui peuvent accueillir un très grand nombre de personnes, ce qui ne fait pas le bonheur de tous » Suzanne Garon, professeure-chercheuse à la Faculté des lettres et sciences humaines de l’Université de Sherbrooke et au Centre de recherche sur le vieillissement (CdRV) du CIUSSS de l’Estrie – CHUS.

Un cahier pour  sensibiliser les municipalités

La chercheuse Garon et son équipe, dont Christyne Lavoie, agente de recherche, ont rédigé un cahier d’information et de sensibilisation destiné aux municipalités et aux promoteurs locaux. Ce cahier vise à renseigner sur les différents types d’habitation pour aînés permettant aux personnes âgées de vieillir dans un endroit où elles conservent leur autonomie.

 « Le plus souvent, les aînés vivant en milieu rural souhaitent rester dans leur petit village. Ils connaissent tout le monde et savent à quel endroit se trouve l’épicerie. Ils ne veulent pas être déracinés », explique Christyne Lavoie.

 

Le cahier d’information et de sensibilisation sur les habitations pour aînés a deux objectifs principaux :

  1. proposer des modèles d’habitation différents de ceux que nous connaissons actuellement;
  2. outiller les municipalités qui voudraient construire ce type d’habitation.

« Il s’agit d’un accélérateur pour permettre aux municipalités de s’adapter plus rapidement au vieillissement de la population », affirme Mme Lavoie.

 

Rédigé en collaboration avec le Carrefour action municipale et famille, ce cahier est le résultat d’un projet de recherche mené par la professeure-chercheuse Garon et son équipe en 2016. Il est disponible en ligne.

 

Liens complémentaires :

Cahier d’information et de sensibilisation sur l’habitation pour aînés
Témoignages de personnes âgées qui bénéficient de ces nouvelles résidences à la campagne et en ville (vidéos).
Article publié dans le journal La Tribune
Entrevue accordée par Christyne Lavoie, agente de recherche de Suzanne Garon, dans le cadre de l’émission Écoutez l’Estrie (aller à 17 h 39)



<< Retour à la liste des nouvelles
Partager