La Clinique des réfugiés, un tour du monde en soins et services

mardi 27 août 2019 | Actualités

La Clinique offre aux réfugiés un point d’ancrage dans le système de santé et un départ optimal dans leur nouveau milieu de vie.



Deux cliniques des réfugiés en Estrie

Nouvellement arrivées, ces personnes peuvent être référées à l'une des deux cliniques. Celle de Sherbrooke a vu le jour en 2009 à titre de projet-pilote. Celle de Granby a ouvert ses portes en 2012, à la suite des recommandations du gouvernement. En tout, il existe 14 cliniques des réfugiés au Québec.

Un meilleur accueil dans le système de santé

Le mandat de la Clinique est d’offrir à ces gens, à leur arrivée, une évaluation de leur état de santé physique et psychologique. Au besoin, elle les oriente vers les services nécessaires (ex. : vaccination, services intégrés en périnatalité, etc.). Après ce premier accueil, ces personnes doivent entreprendre les mêmes démarches que les Québécois afin d’avoir accès à un médecin de famille.

Le nombre de nouveaux réfugiés varie d’une année à l’autre :
 - 909 en 2017-2018 (832 à Sherbrooke et 77 à Granby)
 - 657 en 2018-2019 (573 à Sherbrooke et 84 à Granby)

« Ma famille et moi sommes originaires d’Iraq et avons transité par la Turquie. Nous sommes arrivés au Canada le 7 mars 2017. Le Service d'aide aux Néo-Canadiens (SANC) nous a accueillis dès notre arrivée. Les premières semaines sont difficiles, car il nous faut un logement, de la nourriture, aller à différents endroits (banque, école, pharmacie, etc.), mais le SANC nous a facilité toutes ces démarches. Lors de notre visite à la Clinique des réfugiés, nous avons eu droit à des interprètes. Sans eux, notre intégration aurait été plus difficile. » - Ahmad Talib Hassan Al-Naaeemi, réfugié

L’équipe s’agrandit!

L’équipe de la Clinique des réfugiés de Sherbrooke comprend des médecins, des infirmières cliniciennes, des travailleuses sociales, une nutritionniste et une agente administrative. Bonne nouvelle, une infirmière praticienne spécialisée en soins de première ligne viendra joindre cette équipe à l'automne 2019.

Des membres de l’équipe de la Clinique des réfugiés de Sherbrooke, qui fête ses 10 ans cette année.

Intervention de quartier : autre service au cœur de la communauté

L’intervention de quartier est un service de proximité qui vise à améliorer les conditions et la qualité de vie des citoyens issus de deux quartiers de Sherbrooke - où une grande partie des personnes immigrantes s’y installe.

Elle permet d'offrir des services adaptés aux personnes ayant des besoins particuliers, mais qui recourent peu aux services de santé. Les intervenants s’intègrent dans le quartier et en partagent le quotidien. Cette proximité leur permet de tisser un lien de confiance, d’offrir un accueil psychosocial et de faciliter l’accès aux services.

Marie-Pier Bégin-Léveillé, travailleuse sociale - intervention de quartier et pédiatrie sociale (quartier Ascot)

Exemples d’interventions auprès des communautés culturelles

  • Soutenir les personnes vivant une situation familiale difficile
  • Animer des groupes dans le milieu pour briser l’isolement
  • Accompagner les gens dans leur démarche d'intégration
  • Renforcer les liens sociaux et les réseaux de soutien au sein de la communauté
  • Etc.

Enracinement communautaire : l'affaire de tous!

Des professionnels de la santé sont également associés aux intervenants de quartier afin d’offrir, un jour par semaine, des services plus spécialisés (en santé mentale, pour les jeunes, etc.).

« L’enracinement communautaire est bénéfique autant sur le plan individuel que social, d'où la cohérence de travailler en collaboration avec l'ensemble des partenaires du milieu », - Jérôme Chailler, travailleur social en intervention de quartier

Nouveau! Deux infirmières arrivent en renfort

À la suite d’un projet de recherche, deux infirmières de proximité se joindront à l’équipe d’intervention de quartier de Sherbrooke cet automne. Pour en savoir plus, lisez l’article Soins et services améliorés pour les personnes réfugiées.

En savoir plus

Cliniques des réfugiés | Sherbrooke et Granby

Lien complémentaire

Santé Estrie | Santé des communautés linguistiques et culturelles de l’Estrie : d’importants écarts à diminuer



<< Retour à la liste des nouvelles
Partager