COVID-19

Pour en savoir plus, visitez santeestrie.qc.ca/covid-19

Des questions? Appelez au 1 844 721-6094 (Estrie) ou au 1 877 644-4545 (Lundi au vendredi : de 8 h à 18 h).

LA LÉGIONELLOSE : une pneumonie évitable!

mardi 16 juin 2020 | Actualités

Elle cause une infection des poumons, qui n’est pas contagieuse et qui peut être traitée par antibiotique.



Où se trouve cette bactérie?

On la trouve dans une grande variété de sources d’eau naturelles et artificielles, dont principalement les eaux plus chaudes comme dans les spas et chauffe-eau. Elle vit et se multiplie surtout entre 32 et 45 °C et peut survivre dans les réservoirs et les conduites d’eau.

Symptômes

  • Fièvre
  • Frissons
  • Toux
  • Difficultés respiratoires
  • Maux de tête
  • Douleurs musculaires
  • Troubles digestifs (douleur abdominale, nausées, vomissements ou diarrhée).

Il est important de consulter si vous présentez ces symptômes inhabituels. Dans le contexte de la COVID-19, votre médecin pourra poser le bon diagnostic.

Vous pouvez aussi contacter Info-santé au 8-1-1 pour parler à une infirmière.

Personnes à risques

  • Les personnes âgées de 50 ans ou plus; 
  • Les personnes de sexe masculin; 
  • Les fumeurs; 
  • Les grands consommateurs d’alcool; 
  • Les personnes ayant une maladie chronique; 
  • Les personnes ayant un système immunitaire affaibli.

Quelques recommandations

Température du chauffe-eau

Maintenir une température suffisamment élevée pour empêcher la multiplication des bactéries, soit 60 °C.

Pommes de douche et robinets

Les pommes de douche et les aérateurs de robinet doivent être régulièrement (tous les 6 mois) dévissés et nettoyés.

  • Trempage quelques minutes dans du vinaigre. Brossez pour éliminer les dépôts calcaires, rincés, désinfectés (par trempage dans une solution de 1 part d’eau de Javel 5 % pour 9 parts d’eau), puis rincés de nouveau.

Humidificateurs domestiques

Suivre les indications du fabricant concernant la fréquence de changement d’eau, de nettoyage et de désinfection.

Spa

Un spa doit être régulièrement entretenu selon les spécifications du fabricant ou du vendeur (changement d’eau, nettoyage et désinfection). Concernant les spas publics, des règlements existent pour encadrer leur salubrité et sécurité.

« L’infection survient lorsque de fines gouttelettes d’eau contaminées sont en suspension dans l’air (ex : provenant d’un pommeau de douche) et qu’elles sont inhalées. Attention! Elle ne se transmet pas par des gouttelettes respiratoires. La maladie survient en général de 2 à 10 jours après l’exposition et ne se transmet pas d’une personne à l’autre. », explique le directeur de santé publique, Dr Alain Poirier.



<< Retour à la liste des nouvelles
Partager