La nouvelle Escouade verte à l’œuvre!

jeudi 19 septembre 2019 | Actualités

Dix usagers ayant une déficience intellectuelle ou un trouble du spectre de l’autisme contribuent avec brio à récupérer les matières plastiques.


À l’avant : Steve Cabana, chef de secteur d'hygiène et salubrité au CIUSSS de l’Estrie ̶ CHUS; Carl Lafrance et Josée Corbeil, usagers; Émilie Gadbois, éducatrice spécialisée. À l'arrière : Alain Joa, usager.

Se sentir utile…

C’est grâce à ces usagers qu’un projet de récupération des matières plastiques a démarré à l’Hôpital Fleurimont en janvier 2019.

Tout a commencé en décembre 2018. Émilie Gadbois, éducatrice spécialisée, mettait sur pied un projet pour permettre à des personnes ayant une DI ou un TSA de s’accomplir, de contribuer à leur milieu et de se sentir utiles. Avec la collaboration de Marco Lemay, conseiller en développement durable, et de l’équipe en hygiène et salubrité, la récupération de plastique à l’Hôpital Fleurimont a pris forme à tous les étages.

… et reconnu!

Tous les jours, ces usagers reçoivent une reconnaissance extraordinaire de la part des employés qu’ils croisent aux différents étages et dans les corridors. Munis d’une carte les identifiant, ils se font chaleureusement saluer par le personnel. On ne compte plus les fois où ils se font dire qu’ils réalisent un excellent travail! Imaginez leur fierté…

La récupération dans le cadre d’un plateau de travail

La récupération de plastique à l’hôpital est un projet qui s’inscrit dans les plateaux de travail mis en place pour la clientèle ayant une DI ou un TSA. Concrètement, les plateaux permettent à ces usagers d’améliorer leurs habiletés sociales. Mais aussi, de développer leurs capacités de travail et d’effectuer une tâche complémentaire à celle des employés de l’organisation qui les accueille. L’Escouade verte, qui arpente les corridors tous les jours, mobilise jusqu’à maintenant dix usagers.

« Sans contredit, ces personnes prennent leur place, apportent une contribution appréciée et donnent une couleur supplémentaire à notre milieu de travail. » - Steve Cabana, chef de secteur d’hygiène et salubrité

« Les usagers participant à ce projet ont été choisis parce qu’ils ont une bonne capacité à s’orienter, ils ont de bonnes habiletés sociales et ils étaient prêts à relever ce défi. Afin de les sécuriser, nous avons pris beaucoup de temps avec eux pour effectuer les trajets qu’ils utilisent quotidiennement aux différents étages. » - Émilie Gadbois, éducatrice spécialisée en DI-TSA

Un projet inclusif

Parce qu’ils offrent un service complémentaire à ceux de nos employés, les usagers qui composent l’Escouade verte ont été intégrés à notre équipe chargée de collecter le carton recyclable dans les différents points de chute de l’hôpital. Ainsi, ils prennent leurs pauses et dînent avec les membres de cette équipe, ce qui leur permet de briser l’isolement et de nouer de belles relations.

« L’objectif du projet est que ces personnes apprennent à s’intégrer et développent des compétences pour le marché du travail. L’idée d’utiliser la récupération comme projet allait de soi puisque cette activité est socialement valorisée, ce qui augmente la confiance et l’estime de nos usagers qui en sont responsables. » - Paul Marier, chef de service à l'intégration au travail en DI-TSA

 

 

Il n’y a pas que l’Hôpital Fleurimont qui accueille un plateau de travail permettant à des personnes ayant une DI ou un TSA de se sentir utiles et reconnues!
Quelques entreprises qui accueillent des plateaux
Canadian Tire • Cooper Standard • Gîte du Bel Âge • Défi Polytech • Estrie Aide • Etc.

Exemples d’activités réalisées
Récupération de caoutchouc • Désinfection de matériel • Remise en place des produits sur les étalages (facing) • Découpe de plastique • Entretien ménager • Etc.

Nos plateaux de travail en déficience intellectuelle et en trouble du spectre de l’autisme : quelques chiffres pour 2018-2019
• 195 usagers ayant œuvré sur un plateau
• 13 conteneurs de plastique récupérés à l’Hôpital Fleurimont
• 19 plateaux en entreprises sur notre territoire
• 20 intervenants chapeautant les plateaux
• 14 777 jours de présence en 2019 (moyenne de 75 jours par usager)

En savoir plus

 

Liens complémentaires

 

 



<< Retour à la liste des nouvelles
Partager