COVID-19

Pour en savoir plus, visitez santeestrie.qc.ca/covid-19

Des questions? Appelez au 1 844 721-6094 (Estrie) ou au 1 877 644-4545 (Lundi au vendredi : de 8 h à 18 h).

Projet pilote en santé mentale pour des adolescents à Granby

mardi 23 mai 2017 | Actualités

Le programme RÉ.F.FL.EX. aide des adolescents avec un déficit d'attention ou un syndrome de Gilles de la Tourette à gérer leur quotidien.


Sabrina Dufour, l'orthopédagogue à l'origine du projet, avec un adolescent qui participe au projet R.E.F.L.E.X.

Le projet cible les garçons âgés entre 12 et 16 ans et se déroule à la Clinique de pédopsychiatrie de Granby. L'objectif est d'aider les jeunes à mieux comprendre et gérer leur état à l'école, à la maison et dans leur vie sociale avec des outils technologiques utilisés dans un cadre d'apprentissage différent. Il est accessible seulement sur référence d'un pédopsychiatre de la clinique.

« Ces adolescents ne répondent pas très bien aux méthodes traditionnelles d’enseignement. C’est pourquoi nous avons créé un espace adapté à leurs besoins pour les aider à travailler sur leurs forces, soit la créativité et les technologies. », explique Mme Sabrina Dufour, l'orthopédagogue à l'origine du projet.

Un programme prometteur

Durant 12 semaines, des rencontres d'une heure se tiennent dans un local calme et épuré où des poufs remplacent les chaises et où les crayons et le papier sont interdits pour faire place aux outils technologiques comme moyens interactifs de s'organiser et d'apprendre. Des améliorations en lien avec l'autorégulation, l'initiative et la capacité à s'organiser ont été observées chez tous les participants de la première cohorte.

Contribution de la Fondation du Centre hospitalier de Granby

C’est la Fondation du Centre hospitalier de Granby, grâce à un don de 20 000 $ de RBC Banque Royale, qui a financé l’achat des technologies, du matériel et du mobilier nécessaires à la mise en place de ce nouvel outil de travail prometteur.

« Le succès de cette première cohorte démontre l’à-propos de notre engagement à faire la différence dans la communauté afin d’aider les jeunes à surmonter les problèmes de santé mentale », a mentionné Lucie Bégin, vice-présidente régionale, RBC.

 

 


Fichiers complémentaires
Communique_RE.F.FL.EX_01.pdf

<< Retour à la liste des nouvelles
Partager