Schizophrénie : comment accompagner les personnes atteintes?

samedi 25 mai 2019 | Actualités

Un guide pour mieux intervenir auprès des personnes vivant avec des symptômes de schizophrénie, tels que la psychose et les hallucinations.



Affronter la schizophrénie jour après jour

En 2016-2017, 3 260 Estriens vivaient avec la schizophrénie. Ces personnes ont vu leur vie bouleversée dès les premiers symptômes : psychose, perte de contact avec la réalité, hallucinations, pour ne nommer que ces exemples.

Marie-Claude Jacques, professeure-chercheure à l’École des sciences infirmières de l’Université de Sherbrooke et à l’Institut universitaire de première ligne en santé et services sociaux (IUPLSSS), a créé un guide pour rendre accessible le savoir des personnes atteintes de cette maladie et pousser la réflexion sur les meilleurs moyens de les accompagner.

Citation

« Il était primordial pour l’équipe de recherche de construire ce guide en collaboration avec des personnes atteintes de schizophrénie, des expertes de la vie avec leur maladie. Ce sont 35 personnes qui y ont participé. Elles ont investi temps, rigueur et engagement afin que ce guide soit le reflet de ce qui compte vraiment pour elles. » - Marie-Claude Jacques.

Lors du lancement en mai dernier, plusieurs personnes ont témoigné des bienfaits du guide pour les intervenants et les usagers : Brigitte Lambert, directrice de la Fondation Vitæ, Marie-Thérèse Lebeau, éducatrice spécialisée au CIUSSS de l’Estrie – CHUS, François Danis, intervenant social au Tremplin 16-30, Richard Vaillancourt, coordonnateur en santé mentale, dépendance et services psychosociaux au CIUSSS de l’Estrie – CHUS, Marie-Claude Jacques, chercheuse principale du projet à l’IUPLSSS, Nellie Fillion, infirmière clinicienne au CIUSSS de l’Estrie – CHUS et Georges-Charles Thiebaut, adjoint scientifique à l’IUPLSSS.

Guide Accompagner la personne vivant avec la schizophrénie

Ce guide contient :

  • le résumé de l’étude s’intéressant au processus d’adaptation de personnes atteintes de schizophrénie afin de mieux comprendre les conséquences et savoir comment elles y font face;
  • les résultats de cette étude;
  • des pratiques à privilégier, élaborées par une équipe de consultants composée de cinq personnes aux prises avec la schizophrénie et trois intervenants en santé mentale;
  • des pistes d’actions inspirées de sources scientifiques afin de préciser l'application des pratiques favorisées par le groupe de consultants;
  • des outils et des références pour appuyer les interventions sur des bases solides.

Un outil pour tous

Le guide, réalisé grâce au soutien financier de la Fondation Vitæ, s’adresse principalement aux intervenants et aux gestionnaires qui souhaitent améliorer les soins et les services destinés aux personnes vivant avec cette maladie.

Également, les personnes aux prises avec la schizophrénie et les membres de leur entourage pourront aussi y trouver l’information qui les aidera à mieux comprendre leur propre vécu, et la description des obstacles à l’adaptation de cette maladie.

Consulter le guide complet

 

Vivre avec la schizophrénie (témoignage)

Michaël Therrien Gareau, un usager du CIUSSS de l’Estrie – CHUS nous raconte son histoire avec authenticité et humour

 

En savoir plus



<< Retour à la liste des nouvelles
Partager