Semaine mondiale de la vaccination : 20 au 27 avril 2019

samedi 20 avril 2019 | Santé publique

En 2019, l’OMS a identifié le phénomène de l’hésitation à la vaccination comme l’une des 10 menaces à la santé dans le monde.



La vaccination est une des interventions de santé la plus efficace. Elle a permis de sauver plus de vies que toute autre intervention sanitaire au pays!  

Sous le thème « Protégés ensemble : les vaccins, ça marche! » l’Organisation mondiale de la santé (OMS) met l’accent sur la nécessité d’agir collectivement pour que chacun soit protégé des maladies évitables par la vaccination.

Pour aborder la vaccination avec la personne à vacciner ou ses parents, le vaccinateur :

 

  • Écoute la personne ou ses parents et répond aux questions.
  • Utilise un langage accessible, adopte une attitude ouverte et prête attention au langage non verbal.
  • Démontre qu’il fait confiance à la vaccination et que la vaccination est importante pour lui si la personne ou ses parents sollicitent son avis.
  • Dément les fausses informations (par exemple, celles voulant que le vaccin RRO cause l’autisme).
  • Respecte le choix de la personne ou de ses parents et demeure disponible pour des questions additionnelles.

Particularités pour la personne inquiète ou indécise :

 

  • Laisser la personne exprimer ses craintes, sans les juger.
  • Construire et préserver une relation de confiance avec la personne.
  • Offrir toutes les informations pertinentes selon les craintes de la personne en partant de ce qu’elle connaît dans le but de bâtir ou de rebâtir sa confiance en la vaccination.
  • Rassurer la personne sur la pertinence de la vaccination.
  • Éviter la confrontation. Si la personne a une attitude d’opposition, c’est qu’elle n’est pas encore prête à recevoir cette information.
  • Rester disponible, ouvert et respectueux quelle que soit la décision de la personne.
  • Guider la personne pour qu’elle prenne la meilleure décision pour elle ou pour son enfant.
  • Ne pas essayer de convaincre la personne. Tenter de convaincre la personne des bienfaits de la vaccination par des faits scientifiques peut générer encore plus de résistance.


<< Retour à la liste des nouvelles
Partager