Situation de crise : mieux répondre aux urgences psychosociales à Sherbrooke

mercredi 16 mars 2016 | Actualités

Un professionnel psychosocial se joint aux ambulanciers et aux policiers pour répondre aux situations de crise à Sherbrooke


travailleurs d’ambulance de l’Estrie, Lyne Cardinal, directrice des services généraux du CIUSSS de l’Estrie – CHUS, Danny McConnell, directeur adjoint du Service de police de Sherbrooke.

Les Sherbrookois vivant une situation de crise auront accès plus rapidement à des soins et services psychosociaux mieux adaptés grâce à la présence d’une équipe mixte « intervenant psychosocial - ambulancier ou policier » sur le territoire de Sherbrooke.

Cette collaboration fait en sorte qu’un intervenant psychosocial ou un travailleur social se joint à une équipe paramédicale ou à une équipe policière afin de répondre aux appels d’urgence les mercredis, jeudis, vendredis et samedis soirs.

« Cette entente, d’une durée d’un an, permettra aux équipes de se centrer sur les besoins réels de cette clientèle et d’ajuster l’offre de service à ses besoins, d’améliorer l’accessibilité aux soins et services en première ligne, tout en désengorgeant le service des urgences. Voilà une responsabilité liée à la santé de la population sherbrookoise qui mobilise nos trois organisations ».

Lyne Cardinal, directrice des services généraux du CIUSSS de l’Estrie – CHUS

« La présence de cette équipe sur le territoire de Sherbrooke améliorera notre temps de réponse et augmentera la disponibilité de nos ambulances pour les autres urgences. Nous adhérons avec fierté à ce projet mobilisateur qui vise l’amélioration de nos services respectifs ».

Jean-François Pellerin, directeur des opérations de la Coopérative des travailleurs d’ambulance de l’Estrie

« Les patrouilleurs de première ligne jouent un rôle très important lors de telles interventions, qui sont parfois longues et délicates. La Ville de Sherbrooke et le SPS sont très fiers de participer à ce projet pilote qui représente bien les valeurs de notre service ».

Danny McConnell, directeur adjoint du Service de police de Sherbrooke

Des statistiques

En 2015-2016, plus de 4 000 visites de personnes présentant des problèmes de santé mentale ou psychosociaux ont été compilées à l’urgence de l’Hôtel-Dieu de Sherbrooke du CIUSSS de l’Estrie – CHUS, soit environ 10 % des visites totales. De ce nombre, 1 825 usagers sont arrivés en ambulance. De son côté, Urgence Détresse a reçu plus de 3 700 appels et ses professionnels ont effectué au-delà de 600 sorties à Sherbrooke.



<< Retour à la liste des nouvelles
Partager