COVID-19

Pour en savoir plus, visitez santeestrie.qc.ca/covid-19

Des questions? Appelez au 1 877 644-4545. Des symptômes? Faites votre autoévaluation.

Défi 28 jours | On casse la vague COVID!

  • 1 proche aidant seulement à la fois par usager.
  • Maximum de 2 proches aidants différents par jour.
  • Obligation d’identifier un maximum de 3 proches aidants différents pouvant se relayer durant tout le séjour. 
  • Les accompagnateurs et les visiteurs ne sont pas admis à l’hôpital.

ATTENTION : Lors de situations exceptionnelles, l’établissement pourrait voir à restreindre l’accès de façon temporaire.

Proches aidants non admis à l’hôpital :

  • avec des symptômes associés à la COVID-19;
  • en attente d’un résultat de test à la COVID-19;
  • atteints de la COVID-19.

Restrictions ou conditions par secteur

Salle d’urgence*

  • Les proches aidants sont limités à une personne par usager lors de visite à une salle d’urgence, à moins que cela ne soit requis médicalement ou lors de l’annonce d’une mauvaise nouvelle, et ce, indépendamment des paliers d’alerte régionaux.

* Sauf à l’urgence de l’Hôpital Fleurimont depuis le 28 septembre 2020.

  • Aucun visiteur ou accompagnateur n'est admis (sauf pour les enfants, des situations cliniques spécifiques et pour des raisons humanitaires) à l’urgence pendant la pandémie.

 

Cancérologie

La présence des proches aidants est restreinte, à moins qu’elle soit requise en fonction de la condition de l’usager (ex. : trouble cognitif, aide à la mobilité, etc.). Sous réserve du jugement de l’équipe clinique, la présence d’un proche aidant être autorisée lors de visites où sont discutés des résultats ou des éléments importants sur la suite du parcours clinique de l’usager.

  • Centre de cancérologie
    • L’accès est limité aux usagers sous traitement et au personnel, médecins et autres professionnels qui y travaillent.

  • Clinique ambulatoire de greffe de moelle osseuse et thérapie cellulaire
    • Aucun proche aidant n’est admis en clinique ambulatoire de greffe et thérapie cellulaire.

  • Unités d’hospitalisation pour les usagers de greffe de moelle osseuse et thérapie cellulaire
    • Sous réserve de l’avis clinique, autorisation de proches aidants seulement : 1 personne maximum par jour; obligation d’identifier un maximum de 2 personnes différentes pouvant se relayer.

  • Oncologie pédiatrique
    • Il est recommandé qu’un proche aidant soit présent au chevet de l’enfant hospitalisé et qu’un seul proche aidant soit auprès de l’enfant lors des visites au centre de jour d’hémato-oncologie. À noter que le parent d’un enfant hospitalisé n’est pas considéré comme un visiteur ou un proche aidant.

  • Unité d'hospitalisation pour les patients d'autres cancers hématologiques
    • Sous réserve de l'avis clinique ou de la situation d'une unité : un proche aidant à la fois, pour un maximum de 2 personnes par jour; obligation d'identifier un maximum de 3 personnes différentes pouvant se relayer.
    • Si l'Estrie est au palier d'alerte 4 - Alerte maximale (rouge) : 1 personne maximum par jour, obligation d’identifier un maximum de 2 personnes différentes pouvant se relayer.
    • Les personnes autorisées sur ces unités devront se soumettre aux procédures de triage ou de tests applicables sur l'unité.

Pour plus d’information, consultez la section Conditions particulières à certains secteurs.

 

Soins palliatifs et de fin de vie (SPFV)

  • Les visites sont permises pour les personnes SPFV dans tous les milieux.
  • Le conjoint et les enfants sont autorisés sans restriction quant au nombre de personnes, ou jusqu’à 2 personnes significatives à la fois pour toute personne en soins palliatif.
    • Un seul proche aidant peut accompagner la personne en centre de jour. 
    • Les personnes d’âge mineur sont autorisées à visiter les personnes SPFV. Ils doivent être accompagnés d’un adulte lors de la visite. 

  • Les proches aidants des personnes SPFV hospitalisées dans les unités d’oncologie où séjournent des usagers immunosupprimés sont soumis à un triage et à des mesures de précautions additionnels, et ce, afin de protéger cette clientèle particulièrement vulnérable.
  • Le port d’équipement de protection individuelle (EPI) est obligatoire.

Pour plus d’information, consultez la page Soins palliatifs et de fin de vie (SPFV) du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS).

 

Soins intensifs

  • Selon l’état clinique de l’usager, les visites pourraient être ajustées pour la durée, la fréquence ainsi que l’heure de la visite afin d’éviter un achalandage trop important au même moment vu l’aménagement physique des lieux.

 

Soins obstétricaux, néonataux et pédiatriques

À noter : le parent d’un enfant hospitalisé ou la personne accompagnant la femme enceinte lors de l’accouchement ne sont pas considérés comme des visiteurs. 

  • Obstétrique
    • Toutes les mesures raisonnables sont mises en place afin de favoriser la présence du second parent ou de la personne significative (1er accompagnateur) lors de l’accouchement (incluant la césarienne) et lors du séjour postnatal. Pour le 2e accompagnateur, sa présence est permise en fonction du palier d’alerte de la région (voir section Visites dans les installations du CIUSSS de l’Estrie – CHUS | Centres hospitaliers)
    • Il est recommandé de s’informer sur les modalités de visite à l’accueil de l’unité.
    • Pour les femmes enceintes atteintes de la COVID-19, il pourrait être envisagé que le second parent ou l’accompagnateur atteint de la COVID-19 soit présent, s’il se déplace uniquement en même temps que la femme enceinte dans l’hôpital (pour l’arrivée entre autres), et en portant un masque.

  • Néonatologie
    • Toutes les mesures raisonnables sont mises en place afin de favoriser la présence des parents, s’ils ne présentent pas de symptômes à la COVID-19. 
    • Il est recommandé de s’informer sur les modalités de visite à l’accueil de l’unité. 
    • Les parents atteints de la COVID-19 ne peuvent être présents, sauf lors de circonstances exceptionnelles.

  • Pédiatrie
    • Toutes les mesures raisonnables sont mises en place afin de favoriser la présence des parents, s’ils ne présentent pas de symptômes à la COVID-19. 
    • Il est recommandé de s’informer sur les modalités de visite à l’accueil de l’unité.
    • Pour les enfants atteints de la COVID-19, il pourrait être envisagé que les parents atteints de la COVID-19 soient présents, s’ils se déplacent uniquement en même temps que l’enfant dans l’hôpital (pour l’arrivée entre autres), et en portant un masque.

Pour plus d’information, consultez la section Conditions particulières à certains secteurs.

 

Imagerie médicale - Échographie obstétricale

  • Un accompagnateur est autorisé pour l’échographie obstétricale de grossesse (étude morphologique | ± 20 semaines seulement)
  • La femme enceinte se présente à la réception de l’échographie.
  • L’accompagnateur recevra les consignes à suivre par l’agente administrative du CIUSSS de l’Estrie – CHUS lors du rendez-vous.
  • Le port du couvre-visage est obligatoire pour la femme enceinte et son accompagnateur.
  • Le lavage des mains est obligatoire pour la femme enceinte et son accompagnateur.
  • Un questionnaire médical sera à répondre pour la femme enceinte et son accompagnateur.
Partager