COVID-19

Pour en savoir plus, visitez santeestrie.qc.ca/covid-19

Des questions? Appelez au 1 877 644-4545. Des symptômes? Faites votre autoévaluation.

Les directives médicales anticipées

jeudi 01 juin 2017 | Actualités

Une personne majeure peut indiquer par écrit et à l’avance les soins médicaux qu’elle accepte ou refuse de recevoir dans l’éventualité où elle devient incapable de consentir. Cette forme d’expression des volontés porte le nom de directives médicales anticipées (DMA).



Les directives médicales anticipées s’appliquent uniquement dans trois cas, soit lorsque la personne qui les a formulées se trouve dans l’une de ces situations cliniques :

  • une situation de fin de vie avec une condition médicale incurable
  • une situation d’atteinte sévère et irréversible des fonctions cognitives (un état comateux, un état végétatif permanent)
  • d’autres atteintes sévères des fonctions cognitives liées à une maladie comme l’Alzheimer, sans possibilité d’amélioration

Les directives concernent spécifiquement ces soins (que la personne accepte ou refuse de recevoir) :

  • la réanimation cardiorespiratoire
  • la ventilation assistée
  • la dialyse rénale
  • l’alimentation et l’hydratation forcées ou artificielles

Comment préparer les directives médicales anticipées?

Les DMA peuvent être faites par un acte notarié ou un formulaire de la Régie de l’assurance maladie du Québec (RAMQ). Elles doivent porter la signature de deux témoins majeurs. Les DMA peuvent ensuite être :

  • déposées dans un registre à la RAMQ (fortement recommandé)
  • remises à son médecin pour dépôt dans le dossier médical
  • gardées avec soi

Les DMA peuvent être modifiées en tout temps par la personne apte à consentir. La version la plus récente sera considérée.

Les DMA constituent un moyen supplémentaire de faire valoir des volontés. Elles sont complémentaires aux outils déjà existants, comme le testament de vie et le mandat d’inaptitude, mais leur portée légale est plus grande.

Lien complémentaire

Poursuivez la lecture de notre dossier...

 

Soins de fin de vie

La Loi sur les soins de fin de vie, ça implique quoi?

Une offre de service pour répondre aux besoins

Aide médicale en fin de vie

L'aide médicale à mourir

Soins de fin de vie

Soins de fin de vie

Les soins palliatifs

L'humain au coeur du médical



<< Retour à la liste des nouvelles
Partager