Centre mère-enfant et nouvelle urgence de l’Hôpital Fleurimont : c’est parti!

Aperçu du projet   Des services améliorés   Détails du projet 

  

Le nouveau bâtiment, qui portera le nom de Pavillon Enfant Soleil, offrira des espaces agréables et chaleureux pour les enfants, les familles et les personnes devant aller à l’urgence. Ces nouvelles installations seront livrées à la fin de l'année 2023.

Aperçu du projet

Le Centre mère-enfant et la nouvelle urgence de l’Hôpital Fleurimont est un projet attendu qui vise à :

  • améliorer l’accès à l’urgence de l’Hôpital Fleurimont du CIUSSS de l’Estrie – CHUS
  • répondre à la demande de soins et de services liée à l’augmentation des naissances, des besoins des bébés prématurés, des demandes de consultation en pédiatrie et en pédopsychiatrie. 

De grandes améliorations sont prévues :

  • chambres individuelles
  • fenêtres en abondance favorisant la lumière naturelle
  • cour intérieure pour les usagers et à l’abri des vents dominants 
  • espaces bien pensés pour donner des soins de façon efficace et humaine
  • regroupement cohérent des services pour le personnel.

 

Niveau 1 : locaux logistique et stationnement intérieur (une centaine de places notamment pour les familles avec poussettes, les femmes enceintes et les personnes à mobilité réduite)

Niveau 2 : urgence et pédopsychiatrie

Niveau 3 : pédiatrie

Niveau 4 : maternité

Niveau 5 : bloc de chirurgie obstétrical, salle de réveil et néonatologie

Le Centre mère-enfant et urgence sera un endroit guérissant centré sur l’humain, lumineux, sécuritaire et calme pour l’usager, sa famille et le personnel. Chacun pourra s’y sentir bien.

Afin d’améliorer l’expérience des familles, l’approche LEAN a été intégrée au projet d’agrandissement. Elle consiste à organiser le travail le mieux possible à chaque étape des soins, en collaboration avec le personnel concerné et l’équipe de projet. L’approche LEAN place les familles au cœur des réflexions.

Le concept architectural vous sera bientôt présenté!

Des services améliorés

Pédopsychiatrie : plus de places pour les visites d’un jour

Dans le futur Centre mère-enfant, une attention particulière sera accordée aux enfants ayant besoin de consultation en médecine de jour afin qu’ils puissent retourner à la maison le soir même.

En savoir plus sur les améliorations en pédopsychiatrie

 Pédopsychiatrie actuelle 

  • 6 lits d’hospitalisation
  • 1 chambre | observation brève
  • 1 chambre | mesure de contrôle ou isolement
  • Aucune aire d’évaluation, de diagnostic et de traitement (secteur ambulatoire) pour les jeunes de 0 à 5 ans souffrant d’autisme
  • Aucune aire d’évaluation, de diagnostic et de traitement (secteur ambulatoire) pour les jeunes de 6 à 17 ans souffrant d’autisme
  • 6 places | Hôpital de jour, enfants de 6 à 12 ans
  • 6 places | Hôpital de jour, enfants de 13 à 17 ans

Futur Centre mère-enfant

  • 8 lits d’hospitalisation
  • 1 chambre | observation brève
  • 1 chambre | mesure de contrôle ou isolement
  • 10 aires d’évaluation, de diagnostic et de traitement, jeunes 0 à 5 ans souffrant d’autisme
  • 10 aires d’évaluation, de diagnostic et de traitement, jeunes 6 à 17 ans souffrant d’autisme
  • 6 places | Hôpital de jour, jeunes 6 à 12 ans
  • 12 places | Hôpital de jour, jeunes 13 à 17 ans
  • 1 cour intérieure dédiée aux enfants de la pédopsychiatrie

Pédiatrie : plus de place pour la médecine de jour

Dans le futur Centre mère-enfant, une attention particulière sera accordée aux enfants ayant besoin de consultation en médecine de jour afin qu’ils puissent retourner à la maison le soir même.

En savoir plus sur les améliorations en pédiatrie

 Pédiatrie actuelle 

  • 30 lits d’hospitalisation au permis (+ 12  au besoin)
  • 6 lits | soins intensifs
  • 5 places | transition spécialisée
  • 6 civières | observation
  • 4 places | médecine de jour

Futur Centre mère-enfant

  • 41  lits d’hospitalisation 
  • 7 lits | soins intensifs
  • 5 places | transition spécialisée
  • 8 civières | observation
  • 12 places | médecine de jour

Maternité : de l’espace pour les mères et leurs nouveau-nés

Près de 3000 femmes accouchent à l’Hôpital Fleurimont chaque année. La naissance d’un enfant est un moment important! L’environnement de soins sera agréable et basé sur la cohabitation des parents avec leur nouveau-né.

En savoir plus sur les améliorations en maternité

 Maternité actuelle 

  • 20 places | mamans en travail, accouchement, récupération et postpartum (TARP)
  • 10 places | grossesses à risque élevé (GARE)
  • 1 salle | chirurgies obstétricales
  • 1 salle  | accouchements difficiles
  • 0 salle de réveil

Futur Centre mère-enfant

  • 32 places | mamans en travail, accouchement, récupération et postpartum (TARP)
  • 16 places | grossesses à risque élevé (GARE)
  • 2 salles | chirurgies obstétricales
  • 1 salle | accouchements difficiles
  • 1 salle de réveil

Néonatologie : une attention particulière aux bébés prématurés

La néonatologie, c’est l’unité de soins pour les bébés prématurés, c’est-à-dire qui naissent avant la 37e semaine de grossesse (une grossesse normale dure environ 39 semaines). Plus le nouveau-né naît prématurément, plus il a besoin de soins particuliers dont l’accès sera grandement amélioré dans le Centre mère-enfant.

En savoir plus sur les améliorations en néonatologie

 Néonatologie actuelle 

  • 20 lits | soins intensifs et intermédiaires
  • 4 lits | observation brève

Futur Centre mère-enfant

  • 26 lits | soins intensifs et intermédiaires (18 chambres individuelles et 4 chambres pour jumeaux)
  • 4 lits | observation brève

Urgence : des espaces plus que doublés

Près de 50 000 personnes se présentent à l’urgence de l’Hôpital Fleurimont chaque année, dont environ 10 000 en ambulance. L’ajout de civières, de salles d’examen et d’espace pour les ambulances sont plus que bienvenus!

En savoir plus sur les améliorations à l'urgence

Urgence actuelle 

  • 2 salles | pré-triage, triage et accueil
  • 4 civières | aire de choc et de réanimation
  • 22 civières
  • 6 salles | examens 
  • 1 salle polyvalente | examens et plâtre
  • 1 salle | chirurgies mineures
  • 4 fauteuils | zone d'évaluation rapide
  • 2 places pour les ambulances

Future urgence

  • 4 salles | pré-triage, triage et accueil
  • 4 civières dont 1 avec pression contrôlée
  • 36 civières
  • 7 salles | examens
  • 1 salle polyvalente | examens et plâtre
  • 2 salles | chirurgies mineures
  • 6 fauteuils | zone d'évaluation rapide
  • 4 places pour les ambulances

Détails du projet

Phase 1 | Travaux préparatoires TERMINÉ

  • Construction d’un bassin de rétention 
  • Préparation du site pour l’agrandissement du stationnement des visiteurs
  • Réaménagement permanent des axes routiers, notamment un nouveau carrefour giratoire sur la rue James-Quintin
  • Aménagement d’un nouveau trottoir et d’une clôture pour assurer la sécurité des piétons et les diriger vers les bonnes portes pour l’urgence et l’entrée principale, grâce à une signalisation appropriée
  • Construction d’un garage temporaire des ambulances
  • Réaménagement nécessaire à l’intérieur de l’urgence considérant le nouvel emplacement du garage des ambulances : construction et déplacement de la salle d’attente, de l’accueil et du triage vers l’avant de l’urgence, aménagement d’un corridor dédié pour diriger les civières vers le triage, les salles de trauma ou l’hôpital lors d’un transfert

PHASE 1 | Identification des besoins d’aménagements et simulations avec les équipes cliniques TERMINÉ

  • Mise en place d’un groupe de travail par unité de soins pour représenter les besoins de l’unité et ceux des usagers
  • Simulations en « grandeur nature » avec le personnel médical, clinique et avec des usagers. L’objectif était de visualiser l’espace et d’identifier les besoins d’aménagement pour des lieux sécuritaires, fonctionnels et répondant aux besoins des usagers
  • Visites d’hôpitaux pour profiter des leçons apprises et des bons coups à reproduire
  • Recrutement d’usagers intéressés à s’impliquer dans les travaux et réflexions
  • Groupe de discussions, consultations et sondages auprès d’usagers
  • Révision des besoins et des croquis d’aménagement par chaque service

 

Au cours de l’année 2019, de nombreux professionnels (médecins, infirmières, préposés aux bénéficiaires, agentes administratives, inhalothérapeutes, etc.) accompagnés de différents usagers ont procédé à plus d’une vingtaine d’ateliers de simulation.

Ces ateliers visaient à concevoir leur futur environnement de travail et définir l’organisation des espaces. L’objectif étant de répondre aux besoins des usagers et du personnel. Quelques exemples en photos :

    Simulation d’un accouchement dans une chambre TARP (travail accouchement récupération post-partum)

    Simulation d’une chambre de soins intensifs en néonatologie

    Simulation d’une salle de stabilisation au bloc de chirurgie obstétrical

    Phase 2 | Construction du bâtiment LIVRÉ À LA FIN 2023

     

     

    Autorités publiques

    Équipe de projet SQI

    • Gérant de construction : TEQ
    • Firmes professionnelles :

      • Consortium d’architectes : Jodoin, Lamarre Pratte | Yelle Maillé et associés | Jubinville et associés
      • Ingénieurs mécanique et électrique : CIMA + | Bouthillette Parizeau (BPA)
      • Ingénieurs structure : CIMA + | SDK

    Équipe de projet CIUSSS de l’Estrie – CHUS

    • Robin-Marie Coleman, directrice générale adjointe, programme santé physique générale et spécialisée
    • Sylvain Gautreau, cadre responsable du volet technique
    • Barbara Peschet-Prunier, cadre responsable du volet fonctionnel et clinique
    • Karine Vallières, chargée de projet en soutien au volet clinique
    • Francis Bérubé, ressource-conseil de Linovati en optimisation et performance (LEAN)
    • Colette Pellerin, conseillère en communication
    • Jessica Paradis, agente administrative

    Coûts du projet

    Le projet est actuellement à l’étape de l’évaluation des coûts. Voici nos partenaires financiers :

    • 10 millions $ d'Opération Enfant Soleil
    • 6,3 millions $ du CIUSSS de l’Estrie – CHUS
    • 2 millions $ de la Fondation du CHUS
    • 4,2 millions $ de la Fondation du CHUS s’ajoutant après la construction pour des projets spéciaux
    Partager