L’ordre de réalisation et l’échéancier des actions prévues durant la prochaine année du PAJEF (2021 à 2022) et durant les années subséquentes (2022 à 2025) pourraient être ajustés. Nous voulons choisir les prochaines actions avec les partenaires intersectoriels et nous arrimer aux nouvelles priorités ministérielles (ex. DPJ nationale), de même qu’aux recommandations émanant de la Commission Laurent. Nous prendrons l’automne pour effectuer ces ajustements.

Consolider et déployer un filet de protection sociale autour des enfants et de leur famille en situation de vulnérabilité


Pour que les enfants en situation de vulnérabilité et leur famille obtiennent les services requis le plus tôt possible, il faut agir en amont, renforcir l’intervention de proximité et réduire les barrières d’accès aux services. Pour y arriver, nous misons sur :

  • le dépistage
  • l’intervention précoce 
  • l’intervention concertée

Actions à réaliser

6 premiers mois (janvier à juin 2021)

  • Mettre en place un projet pilote d’Équipe accès jeunesse dans deux RLS
    • Cette nouvelle équipe sera déployée dans deux RLS (des Sources et Haute-Yamaska) en tant que projet pilote. Son rôle sera d’effectuer une prise en charge rapide et concertée afin de renforcer le filet de sécurité pour les jeunes et les familles en attente d’un premier service. L’équipe s’occupera notamment du référencement et de l’accompagnement personnalisé vers d'autres services disponibles dans la communauté, de relancer la liste d'attente, d’intervenir au besoin sur une courte durée et de mettre à jour le bottin Web des ressources. En ce sens, les intervenants des Équipes accès jeunesse travailleront étroitement avec une personne-clé de chaque secteur en lien avec les jeunes et les familles : équipes en place, autres directions, partenaires externes (organismes communautaires, milieu scolaire, etc.) du territoire et autres projets (Aire ouverte, Agir tôt, etc.).
  • Désigner un intervenant pivot dans tous les cas où deux intervenants et plus interviennent auprès d'une famille
    • Par cette action, nous voulons définir le rôle, la fonction et les critères pour l'identification d’un intervenant pivot. L’intervenant pivot a la responsabilité d’effectuer la coordination entre les différents intervenants qui accompagnent l’enfant et la famille, et d’assurer la continuité des services. Il est un facilitateur qui agit comme point de référence pour la famille.
  • Instaurer des mécanismes de transfert personnalisés interservices, interdirections et interorganisations
    • Au moment d’un transfert personnalisé, l’intervenant accompagne le jeune et la famille lors de la rencontre d’un nouvel intervenant. Ceci permet de créer un lien de confiance, d’éviter au jeune et à la famille de raconter à nouveau leur histoire et de favoriser une continuité dans les services. Nous voulons créer une procédure de transfert qui s’applique aux intervenants de tous les milieux : services et directions du CIUSSS de l’Estrie – CHUS; partenaires externes (petite enfance, scolaire, communautaire, etc.). Une attention particulière est portée aux moments de transition de périodes charnières dans la vie des jeunes : garderie, école et vie adulte.
  • Mettre en place une structure d’accompagnement et de soutien pour les plans de services individualisés (PSI)
    • L’objectif est d’élaborer et actualiser un PSI pour toutes situations qui impliquent différents services ou partenaires intervenant auprès d’un jeune et de sa famille. Cela améliorera la concertation entre les intervenants des différents services ou des différentes ressources, la cohérence des interventions ainsi que la gestion des cas complexes. Les intervenants recevront la formation et le soutien nécessaire pour l’élaboration des PSI.

Première année (2021 à 2022)

  • Implanter et bonifier le programme Agir tôt
    • Ce programme vise à identifier le plus tôt possible les écarts de développement en petite enfance pour orienter vers les services qui correspondent aux besoins de l’enfant et de sa famille 
  • Analyser les causes des délais d'accès aux services
    • Afin que les résultats soutiennent les actions pour diminuer les barrières à l’accessibilité, qu’elles soient organisationnelles, socioéconomiques, géographiques ou financières 
  • Déployer le Programme québécois pour les troubles mentaux (PQPTM) dans tous les services jeunesse
    • Ce programme vise à éliminer les périodes d’attente des usagers en offrant des services dans une perspective de soins par étape 
  • Implanter des outils technologiques (cellulaires, jetons et portables)
    • Pour permettre la mobilité des intervenants du CIUSSS de l’Estrie – CHUS œuvrant auprès des jeunes et de leur famille 
  • Déployer le projet Aire ouverte 12-25 ans
    • Qui rend plus accessibles les services aux adolescents et aux jeunes adultes en les regroupant dans un même endroit 
  • Mettre en place une structure et des outils de soutien et d'accompagnement clinique harmonisés pour tous les secteurs jeunesse 
    • Afin d’améliorer la qualité de l’intervention

Années subséquentes (2022 à 2025)

  • Bonifier l'offre de service des intervenants de quartier
    • Pour intervenir directement dans le milieu des familles vulnérables et joindre les familles ayant des besoins particuliers, mais qui recourent peu aux services
  • Mettre en place un projet pilote de postes conjoints d'intervenants psychosociaux scolaires et CIUSSS de l'Estrie – CHUS
    • Pour améliorer le repérage, le dépistage et l’efficacité des interventions auprès des enfants
  • Faire un portrait de l'offre de service de groupe pour les jeunes et leur famille par réseau local de services (RLS); identifier les besoins à combler et les actualiser
    • Permet d’augmenter l’accessibilité aux services en travaillant avec les partenaires
  • Consolider et harmoniser le programme d'intervention en négligence sur tout le territoire
    • Pour renforcer l’intégration, l’arrimage et la collaboration des différents secteurs (services de garde, milieux scolaires, centres de pédiatrie sociale, etc.)
  • Revoir et ajuster les horaires de couverture de services pour les jeunes et leur famille
    • Afin qu’ils soient plus adaptés à leur réalité, et donc plus accessibles
  • Intégrer les infirmières dans l'équipe jeunes en difficulté (JED)
    • Afin d’offrir un soutien en santé physique aux familles, et ce, en complément des services psychosociaux
  • Développer les services de nutrition postnataux et jeunesse
    • Pour répondre aux problématiques nutritionnelles des familles le plus rapidement possible, favorisant ainsi un meilleur développement des tout-petits
  • Développer une offre de service en ergothérapie jeunesse
    • Pour mieux prévenir, évaluer et traiter les difficultés ou les retards spécifiques du développement des enfants de 5-18 ans
  • Déployer l'outil Baromètre en jeunesse de façon intersectorielle, un outil numérique, collaboratif et interactif d’accompagnement 
    • Pour favoriser la participation et l’engagement des jeunes
  • Mettre en place des arrimages avec les partenaires externes (milieux scolaires, carrefours jeunesse emploi, etc.) pour assurer une transition des jeunes de 18-21 ans
    • Afin d’offrir un soutien intensif en vue du passage à la vie adulte, une étape charnière dans la vie du jeune
  • Développer l'offre de service d’organisateurs communautaires spécifique aux jeunes et aux familles
    • Ces professionnels entretiennent des liens étroits avec le milieu communautaire et favorisent le développement des communautés 
  • Développer une trajectoire négligence en s’inspirant de la trajectoire de référence provinciale et l’ajuster aux besoins de chaque réseau local de services (RLS) 
    • Pour assurer une meilleure coordination des soins et des services
  • Déployer une offre de formation conjointe ainsi que du codéveloppement avec les partenaires externes
    • Pour soutenir le développement des connaissances de tous les acteurs impliqués en jeunesse
  • Formuler des recommandations sur l'utilisation des systèmes d'information jeunesse pour la gestion des données
    • Afin d’en améliorer l’efficacité et l’accessibilité
Partager