COVID-19

Pour en savoir plus, visitez santeestrie.qc.ca/covid-19

Des questions? Appelez au 1 844 721-6094 (Estrie) ou au 1 877 644-4545.

Des usagers embellissent le jardin de l'Hôpital de Granby

jeudi 27 septembre 2018 | Actualités

Une pergola et des bancs fabriqués par des usagers participant au Programme Ma vie en main viennent d'être intégrés au jardin collectif.



À l’été 2015, le Dr Olivier Maynard, la Dre Isabelle Soucy, la Dre Véronique Fryer et Mme Évelyne Montigny, hygiéniste dentaire, ont créé le jardin collectif devant l’hôpital avec quelques pelles et beaucoup d’énergie. Ils rêvaient d’en faire un lieu de rencontre, d’éducation et un milieu thérapeutique pour les usagers de l’Hôpital de Granby.

La prévention s’invite à l’hôpital

Les quatre fondateurs du jardin « Santé toute crue » ont ainsi installé leur plantation orientée au sud et en façade de l’hôpital. La culture biologique en andains (rangée en buttes) a été privilégiée. Un appel à la communauté, aux employés, aux médecins, aux patients et aux citoyens a été lancé afin de trouver des jardiniers bénévoles.

On trouve dans le jardin, qui couvre 90 m2 (près de 1000 pi2), une quinzaine de variétés de légumes, ainsi que plusieurs tournesols. Jusqu’ici, le fruit du labeur de la dizaine de bénévoles a notamment permis de récolter les ingrédients nécessaires pour concocter deux repas à la cafétéria de l’Hôpital de Granby.

« En créant le jardin, nous voulions sortir de l’aspect curatif du milieu hospitalier et y intégrer un volet de prévention qui se trouve en amont de la médecine. Dans cette optique, l’hôpital devient une communauté autant pour les usagers, les médecins, que les employés. On y passe, on y donne, on y reçoit, que nous soyons malades ou pas », explique Dr Olivier Maynard.

Un jardin garni de projets thérapeutiques

L'équipe de psychiatrie de l’Hôpital de Granby s’est rapidement montrée intéressée à participer à la vie du jardin avec ses usagers. Ceux-ci s’impliquent activement aux activités du potager :

  • plantation des semis au printemps; 
  • fabrication d'affichettes pour le potager;
  • entretien de la miniserre;
  • cueillette de légumes supervisée.

« Le jardin favorise un contact plus personnel avec les usagers. Travailler au jardin nous permet de discuter de leur quotidien, de leurs intérêts et de leurs projets. Nous partageons un moment d’évasion hors du cadre hospitalier », précise Véronic Jacques, infirmière au service de psychiatrie de l’Hôpital de Granby.

Une pergola et des bancs fabriqués par des usagers

Énergie et détermination, voici deux ingrédients qui ont permis au jardin collectif de voir le jour et de s’enraciner dans la communauté.

Cet automne, une pergola et des bancs sont venus s’intégrer au jardin collectif. En plus d’ajouter à l’aspect convivial et rassembleur du lieu, ils ont une signification particulière puisqu’ils ont été fabriqués par des usagers qui participent au programme Ma vie en main. Ce dernier a pour mission la réadaptation d’adultes vivant avec des troubles de santé mentale par des ateliers de travail.

Ce projet de jardin collectif s’inscrit parfaitement dans la mission du programme Ma vie en main. Il a permis à nos participants de développer et mettre à profit leur compétence en ébénisterie ainsi que l’intégration de saines habitudes de vie, en l’occurrence l’activité physique par le jardinage et la saine alimentation », souligne Me Philippe Gaudet, président du conseil d’administration de la Fondation Ma vie en main.

 

Cultivons nos idées – autres projets pour l’été 2019

Le rêve se concrétise davantage d’année en année à mesure que le jardin s’agrandit et nourrit les projets de ceux qui le font vivre. D’autres nouveautés sont déjà en train de germer pour le printemps prochain. Comme le disait si bien Voltaire : « Il faut cultiver son jardin ».

L’équipe du projet

De gauche à droite : Dre Isabelle Soucy, Danny Lamoureux, psychoéducateur au CIUSSS de l’Estrie – CHUS et au programme Ma vie en main, Dre Véronique Fryer, Dr Olivier Maynard, Anne Perron, chef de service de l'unité de psychiatrie et de l'urgence de psychiatrie de l'Hôpital de Granby, Me Philippe Gaudet, président du conseil d'administration de la Fondation Ma vie en main, Suzanne Surette, directrice générale de la Fondation du Centre hospitalier de Granby.

Partenaires du projet

Ce programme est le résultat d’un partenariat entre la Fondation Ma vie en main, le CIUSSS de l’Estrie – CHUS, le Centre local d’emploi de la Haute-Yamaska et la Société de formation industrielle de l’Estrie (SOFIE) qui abrite l’atelier d’ébénisterie où se déroulent les activités des usagers.

En savoir plus


Fichiers complémentaires
Communique_Jardin_collectif.pdf

<< Retour à la liste des nouvelles
Partager