COVID-19 | Consultez CORONAVIRUS | COVID-19 ou appelez au 1 844 721-6094  
Le port du masque est toujours obligatoire dans toutes nos installations

Modulation des services dans 2 urgences du territoire de l’Estrie

mardi 12 octobre 2021 | Actualités

Changement de vocation de l’urgence mineure de Windsor et réduction des heures d’ouverture de la salle d’urgence de Coaticook



Devant les défis de main-d’œuvre du personnel soignant et de soutien vécus depuis plusieurs mois et le retrait d’autres membres des équipes à compter du 15 octobre, le CIUSSS de l’Estrie – CHUS annonce la modulation des services dans deux salles d’urgence de son territoire. Alors que la vocation de l’urgence mineure de Windsor changera, les heures d’ouverture de la salle d’urgence de Coaticook seront réduites à compter du 19 octobre 2021.

Urgence de Coaticook

La salle d’urgence de Coaticook sera ouverte 7 jours par semaine, de 8 h à 18 h à compter du 19 octobre 2021. Il s’agit donc d’une réduction des heures d’ouverture en soirée et de nuit.

La population doit aussi savoir que contrairement à ce qui avait pu être planifié lors des récentes fermetures, il n’y aura pas de paramédics dans le stationnement de l’urgence de façon permanente. Pour assurer la sécurité de la population dans la première semaine de transition, des paramédics seront présents.

Urgence mineure de Windsor

La salle de l’urgence mineure de Windsor changera quant à elle de statut le 18 octobre 2021 pour devenir une clinique sans rendez-vous pour la population du Val Saint-François. La clinique sera ouverte du lundi au jeudi inclusivement, de 8 h à 15 h. Concrètement, la population pourra continuer d’y voir un professionnel de la santé en réservant une plage horaire, mais l’hôpital de Windsor n’offrira plus le service de triage et n’accueillera plus d’ambulances.

Pour réserver une plage horaire pour être vu par un médecin à la clinique sans rendez-vous, les résidents du Val Saint-François devront téléphoner au 819-542-2777, option 6 et prendre rendez-vous pour la journée-même. 

« Ces mesures sont en place pour une période indéterminée et nous travaillerons étroitement avec les acteurs des milieux touchés pour trouver des solutions permanentes aux enjeux de main-d’œuvre qui assureront la sécurité de la population de ces territoires. » - Chantal Gariépy, directrice des services généraux



<< Retour à la liste des nouvelles
Partager