Prix de cancérologie du MSSS : le CIUSSS de l'Estrie-CHUS récompensé!

lundi 25 novembre 2019 | Actualités

Les Prix de cancérologie mettent en lumière des personnes et des projets novateurs pour lutter contre le cancer.



Deux projets du CIUSSS de l’Estrie – CHUS ont été récompensés : le Centre de recherche du CHUS a remporté le prix Implication des personnes touchées par le cancer pour le projet Comité stratégique patient-partenaire du Centre de recherche du CHUS : deux années d’accomplissements des patients en oncologie.

Un comité axé sur l'usager

Le savoir et l’expérience des patients sont de plus en plus reconnus et valorisés en clinique, mais aussi en recherche. Le comité stratégique patient-partenaire du CRCHUS est né en 2017, d’un besoin d’impliquer les patients dans les processus de gouvernance de la recherche, d’assurer la transparence et la pertinence des projets de recherche en regard des besoins identifiés par les patients et de décloisonner la recherche académique en l’arrimant avec les milieux cliniques et communautaires.

Les objectifs de ce comité sont :

  • d’augmenter la visibilité et le rayonnement du partenariat patient en recherche;
  • de développer des projets de recherche pertinents pour le patient

 

Le comité stratégique patient-partenaire du CRCHUS est dirigé par Marie-Claude Battista, responsable scientifique de l’Unité de recherche clinique et épidémiologique au CRCHUS et responsable du dossier patient-partenaire. Il est composé d’une agente administrative, 12 patients, 3 chercheurs et 3 employés du CIUSSS de l’Estrie-CHUS.

Innover pour assurer un accès équitable aux femmes

Un second prix a également été décerné dans la catégorie Organisation des services, pour le développement d’un Mécanisme de suivi pour la prise en charge des patientes orphelines suite à la mammographie de dépistage dans le cadre du Programme québécois de dépistage du cancer du sein (PQDCS).

Une solution permanente à une difficulté récurrente

Le recrutement et la rétention des médecins volontaires étant difficile à maintenir dans la région, des outils ont été élaborés pour assurer la prise en charge des femmes dépistées de 50 à 69 ans. Ce mécanisme permet à des infirmières spécialement formées de suivre tous les rapports de mammographies des femmes n’ayant pas de médecin de famille.

Les résultats obtenus sont :

  • 100 % des femmes orphelines participantes au programme, soit environ 1400 femmes par année en Estrie, ont obtenu le suivi de leur mammographie de dépistage;
  • Maintien des délais optimaux d'investigation à la suite du dépistage ;
  • Amélioration du soutien fait aux femmes tout au long de l’investigation et équité des services.

 

Cette formule ayant fait ses preuves, elle est actuellement reprise par d’autres régions du Québec rencontrant aussi une importante difficulté de recrutement de médecins volontaires.

Les récipiendaires ont reçu leur prix le 22 novembre dernier dans le cadre du congrès 2019 du Programme québécois de cancérologie (PQC).

 

 



<< Retour à la liste des nouvelles
Partager