COVID-19 | Consultez CORONAVIRUS | COVID-19 ou appelez au 1 844 721-6094  
Le port du masque est toujours obligatoire dans toutes nos installations

Relocalisation de deux résidences à assistance continue (RAC) de Dixville

mardi 03 mai 2022 | Actualités

Les usagers concernés seront relocalisés vers des milieux adaptés à leurs besoins.



La qualité et la sécurité des soins et des services ainsi que des milieux de vie étant prioritaires pour le CIUSSS de l’Estrie – CHUS, l’établissement doit relocaliser à Sherbrooke moins d’une dizaine de résidents logeant actuellement à Dixville. En effet, depuis plusieurs mois, des enjeux importants de main-d’œuvre nous conduisent à modifier l’offre de service pour ces résidences à assistance continue (RAC), accueillant des personnes présentant une déficience intellectuelle ou un trouble du spectre de l’autisme. Dans un souci de qualité, sécurité et diversification de l’offre d’hébergement, il a été décidé de fermer la RAC St-Alexandre et la RAC Lydia-Andrew ‘s de Dixville.

Les usagers concernés seront relocalisés vers des milieux adaptés à leurs besoins dans un autre hébergement de type RAC pour certains et vers un modèle de ressource intermédiaire (RI) pour les autres. Ils seront accueillis par du personnel formé et mobilisé pour leur offrir leurs soins et services. Cette transformation a notamment pour objectif de développer des modalités diversifiées d’hébergement et ainsi, répondre aux besoins spécifiques de chacune de ces différentes clientèles. Par ailleurs, le centre d’activités de jour (CAJ) Dixville sera dorénavant localisé au CSSS de la MRC de Coaticook.

« Depuis plusieurs années, ces résidences ont été des milieux de vie indispensables pour les résidents. La relocalisation des usagers des RAC de Dixville est cependant la meilleure solution dans l’intérêt de nos usagers et de nos équipes. Tout en desservant de façon optimale les usagers, cette solution permet de consolider les équipes et de les soulager de la pression générée par les enjeux de pénurie de main-d’œuvre. » - Danika Manseau, directrice des programmes déficience intellectuelle, trouble du spectre de l’autisme, déficience physique, des services spécialisés gériatriques et du soutien à domicile (DPDI-TSA-DP-SSG-SAD)

Parmi les usagers concernés par cette relocalisation, quelques-uns conservent un niveau d’hébergement de type RAC et seront dirigés vers une ressource déjà existante de Sherbrooke. Les autres résidents seront transférés dans une ressource qui correspond au niveau de soins et services dont ils ont besoin. Ces transferts auront lieu au courant du mois de juin.

De concert avec les instances syndicales, les employés concernés par ces changements seront relocalisés vers d’autres milieux de travail. Un accompagnement soutenu des employés sera mis en place pour faire face à ce changement. Cette réorganisation permettra de réduire le travail supplémentaire et le travail supplémentaire obligatoire des employés, un effet collatéral non négligeable.



<< Retour à la liste des nouvelles
Partager