COVID-19

Pour en savoir plus, visitez santeestrie.qc.ca/covid-19

Des questions? Appelez au 1 844 721-6094 (Estrie) ou au 1 877 644-4545 (Lundi au vendredi : de 8 h à 18 h).

Sédentarité et temps d’écran chez les jeunes

mercredi 27 février 2019 | Santé publique

La Direction de santé publique met en garde les parents des effets négatifs de la sédentarité et du temps d’écran sur les jeunes.



Les risques associés à la santé

Une période de 24 heures idéale pour une santé optimale

  • Suer : accumuler au moins 60 minutes d’activité physique d’intensité moyenne à élevée;
  • Bouger : accumuler plusieurs heures d’une variété d’activités physiques d’intensité légère structurées et non structurées;
  • Dormir : de 9 à 11 heures par nuit sans interruption pour les 5 à 13 ans et de 8 à 10 heures par nuit pour les 14 à 17 ans, et des heures de coucher et de lever régulières;
  • S’asseoir : un maximum de 2 heures par jour de temps de loisir devant un écran et un minimum de périodes prolongées en position assise.

Impacts du temps d’écran sur le sommeil

  • Favorise la sédentarité, le surpoids et compromet le sommeil.
  • Une période de sommeil écourtée favorise aussi la prise de poids.
  • La lumière DEL émise par les écrans (lumière bleue) perturbe le sommeil.

Recommandations pour les parents et le milieu scolaire

  • Réduire le temps passé devant un écran.
  • Interrompre la durée du temps d’écran avec des pauses fréquentes, soit aux 30 minutes.
  • Instaurer des activités d’éducation et de sensibilisation portant sur les risques associés au temps d’écran et aux jeux vidéos.

« Le trouble du jeu vidéo est maintenant reconnu par l'Organisation mondiale de la santé. Même s'il ne touche qu’une petite partie des personnes qui les utilisent, il importe d’être à l'affût des signaux d’alarme. Le temps passé à jouer, l'isolement et l'incapacité d'arrêter de jouer sont des indicateurs très clairs. La durée totale et la fréquence à laquelle les personnes jouent aux jeux vidéos influencent aussi le risque de développer ce trouble. » mentionne la directrice de santé publique, Dre Mélissa Généreux.


Fichiers complémentaires
Communique_Sedentarite__temps_ecran.pdf

<< Retour à la liste des nouvelles
Partager