COVID-19

Pour en savoir plus, visitez santeestrie.qc.ca/covid-19

Des questions? Appelez au 1 877 644-4545. Des symptômes? Faites votre autoévaluation.

COVID-19 : Communauté interne - employés

Se faire dépister

Sans rendez-vous

Avec rendez-vous (consultation médicale)

Dépistage massif des travailleurs de la santé

(lors d’une veille ou d’une éclosion de COVID-19 dans un milieu de travail)

Il y a une veille ou une éclosion dans votre milieu de travail ? L’équipe de prévention et de contrôle des infections (PCI), en collaboration avec des infectiologues, peut déclencher un dépistage massif de tous les travailleurs de la santé* de votre milieu afin d’identifier et d’isoler rapidement les cas positifs à la COVID-19.

Si vous êtes visé par un dépistage massif, vous en serez informé par votre gestionnaire ou par l’équipe de prévention en santé et sécurité au travail. Ces dépistages sont obligatoires à moins d'avis contraire, car ils visent la protection de la santé des usagers et des travailleurs de la santé.

* Travailleurs de la santé : employés, médecins, médecins-résidents et stagiaires

Des questions? Visitez la page Dépistage massif >

Autonomie dans le dépistage

L'autonomie dans le dépistage de la COVID-19 (précédemment appelé autodépistage) consiste à permettre à une direction d’identifier, de former et de déployer des ressources de sa direction pour réaliser des activités de dépistage de la COVID-19 précises et convenues. Par exemple, à la DPSAPA, du dépistage en continu ou massif de certains groupes d'employés ou d'usagers identifiés par le MSSS, par la Santé publique de l’Estrie ou par le bureau de santé est réalisé. 

Ce type de dépistage est réservé aux directions identifiées et autorisées. 

Il est effectué par des ressources formées et dans un contexte sécurisé adapté au contexte COVID-19. 

Des volumes quotidiens maximaux sont autorisés en tenant compte des priorités de dépistage et des capacités de l'organisation qui changent constamment. 

Le dépistage doit être autorisé par le bureau de santé lorsqu'il s'agit de dépistage massif, et ce, peu importe si du personnel est déjà formé ou non. 

Pour savoir si vous avez accès à l'autonomie dans le dépistage, informez-vous auprès de votre gestionnaire. 

 

Algorithme décisionnel pour les travailleurs, médecins, résidents, stagiaires, étudiants et externes en santé du CIUSSS de l'Estrie - CHUS

Si vous répondez à l'une des conditions suivantes, vous devez suivre les directives de l'algorithme décisionnel.

Consulter l'algorithme

Conditions

  • Avoir des symptômes de la COVID-19 ou
  • Avoir été en contact avec un cas confirmé ou un cas en investigation ou
  • Être revenu d'un voyage à l'extérieur du Canada

Soutien psychologique

Prendre soin de soi

Reconnaissez les signes liés au stress

Maintenez un bon équilibre de vie

  • Alimentation : diète équilibrée et trois repas par jour aux heures régulières
  • Sommeil : routine de sommeil stable, limite de l’activation à l’approche de l’heure du coucher et nombre adéquat d’heures de sommeil
  • Exercice : 30 minutes par jour
  • Hygiène corporelle : vous laver et vous habiller chaque jour

Faites des activités plaisantes pour garder un bon moral

Demeurez en contact avec vos proches, en personne ou à distance

Pratiquez des activités de relaxation ou de pleine conscience

  • Appelez la boîte vocale L’appel au calme
    • Du CIUSSS de l’Estrie-CHUS : faites le poste 40873
    • De l’extérieur (sans frais) : 1 833 392-7336

Soyez indulgent envers vous-même

Obtenez de l’aide

Prendre soin d’un collègue

Signes de détresse

Quels sont-ils?

Les signes sont regroupés sous quatre grandes catégories :

  • Cognitifs
  • Psychologiques ou émotionnels
  • Comportementaux
  • Physiologiques

Consultez le tableau « Signes de détresse » pour vous aider à les identifier.

Quand les signes de détresse deviennent-ils préoccupants?

  • La personne a plusieurs signes de détresse.
  • Son comportement (professionnel, familial ou social) change beaucoup.
  • Ses signes de détresse se prolongent dans le temps ou augmentent en intensité.

Comment accompagner une personne en détresse?

Quatre étapes simples pour y parvenir. 

  1. Ouvrez la conversation
  2. Partagez vos observations
  3. Offrez votre écoute
  4. Encouragez à faire appel à d’autres ressources

Consultez le tableau « Comment accompagner une personne en détresse? » pour plus d’information sur chaque étape.

Vidéo utile

Le soutien social : un vaccin contre l’isolement

Pour les gestionnaires : des outils vous sont offerts par votre partenaire ressources humaines (PRH) pour accompagner vos équipes.

    Projet de recherche Prenez le pouls de votre bien-être

    Comment participer?

    Attention! Vous devez être un employé, un gestionnaire ou un médecin du CIUSSS de l’Estrie – CHUS et posséder un téléphone intelligent.

    Étape 1 : Inscrivez-vous!

    Prévoyez entre 24 et 48 heures pour recevoir le courriel de confirmation de votre inscription.

    Étape 2 : Installez l'application

    L’équipe de recherche vous enverra les instructions de téléchargement par courriel.

    Vous devrez répondre à une série de questions sur votre bien-être psychologique à partir de votre téléphone intelligent pendant 12 semaines.

    Vous pourrez évaluer votre stress, votre humeur, de même que certains facteurs pouvant influencer votre bien-être tels que le soutien social reçu, le niveau de stress au travail de même que certains événements en lien avec la COVID-19.

    Toutes les données récoltées sont confidentielles et encodées : il ne sera pas possible de déterminer l'identité d’un participant. Aucune information permettant l’identification d’une personne ne sera transmise à l’employeur.

    Des questions?

    Écrivez à : monautosurveillanceanti-spam@anti-spamgmailanti-spam.anti-spamcom 

    Autres ressources utiles

    Conditions de travail

    Questions en lien avec le travail

    Cette section Web contient des réponses à plusieurs questions d'intérêt avec le maintien ou le retrait au travail, la rémunération, la prévention, les voyages, la conciliation famille-travail, les travailleuses enceintes ou qui allaitent et plus encore.

     

    Des questions sur les conditions de travail?

    Écrivez à condtrav.covid19.ciussse-chusanti-spam@anti-spamssss.gouv.qcanti-spam.anti-spamca 

    Mesures et primes

    Les primes sont prolongées jusqu'au 16 janvier (sauf pour CHSLD de Lambton : 23 janvier)

    Le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS), dans le cadre de l’arrêté ministériel 2020-35, reconduit à nouveau les primes pour quatre semaines consécutives. Cet arrêté prévoit le versement de primes de 100 $, 200 $ et 400 $ au personnel du réseau de la santé et des services sociaux travaillant à temps complet (selon le nombre d’heures prévu à la nomenclature du titre d’emploi), et ce, selon le respect de certains critères.

    Installations désignées

    Puisque l’Estrie se situe présentement dans le palier d’alerte rouge, l’ensemble des CHSLD (publics, privés, privés conventionnés), les Ressources intermédiaires (RI), les Résidences privées pour aînés (RPA), les Sites non traditionnels (SNT) ainsi que les centres hospitaliers (CH) de l’Estrie sont désignés à nouveau pour une durée consécutive de quatre semaines, soit jusqu’au 23 janvier 2021.

    Quels milieux et personnels sont visés?

    1. Le personnel travaillant en CHSLD Toute personne salariée œuvrant dans le secteur, peu importe son titre d’emploi, dispensant des soins et services, de façon directe ou indirecte, aux usagers.
    2. Les CHSLD et sites non traditionnels (SNT) désignés Toute personne salariée œuvrant dans le secteur, peu importe son titre d’emploi, dispensant des soins et services, de façon directe ou indirecte, aux usagers. 
    3. Les CH lorsque désignés Les personnes salariées des titres d’emploi suivants :
    • Regroupement des titres d'emplois d'infirmières, infirmières cliniciennes, infirmières praticiennes;
    • Externe en soins infirmiers;
    • Regroupement des titres d’emplois d’infirmières auxiliaires;
    • Regroupement des titres d’emplois d’inhalothérapeutes;
    • Externe en inhalothérapie;
    • Préposé aux bénéficiaires;
    • Auxiliaire aux services de santé et sociaux;
    • Aide de service;
    • Préposé à l’entretien ménager.

    Les critères d’éligibilité

    1. La personne visée doit travailler à temps complet (elle atteint ses heures prévues à son TE chaque semaine, ou par deux semaines pour les personnes ayant un horaire atypique à leur dossier) ET
    2. La personne doit travailler plus de 50 % du temps régulier de la semaine dans un milieu visé ET 
    3. La personne ne doit pas s'absenter du travail (seuls les vacances, fériés, libérations syndicales internes, congés de nuit et code PanP n'enlèvent pas l'éligibilité). Toute autre absence retire l'éligibilité.

     

    Si les personnes visées rencontrent l’ensemble de ces critères, elles recevront un montant forfaitaire payé au prorata de la présence au travail régulière et au prorata du travail effectué en CHSLD ou CH/CHSLD désignés.

    Tableau résumé des montants forfaitaires

    Consultez le détail des primes

    Vous travaillez en CHLSD et vous aimeriez soumettre des disponibilités supplémentaires pour augmenter votre disponibilité à temps complet (obligatoire pour avoir droit à une ou des primes disponibles)?

    Rendez-vous sur Logibec, dans l’onglet « Disponibilité ». Le guide d'utilisation se trouve dans l'Intranet dans la section suivante : Espace employés | Dispositions locales (sélectionner votre syndicat) | Disponibilité Web.

    Primes de déplacement

    Les salariés qui détiennent un des titres d’emploi visés par ces primes qui voudront aller prêter main-forte dans une autre région sociosanitaire (Montérégie, Laval ou Montréal), pourront bénéficier d’un montant forfaitaire : 500 $ pour une semaine de travail complète. Ce déplacement doit s’effectuer à plus de 70 km du domicile de la personne salariée.

    Les personnes qui souhaitent volontairement aller soutenir ces établissements peuvent faire part de leur intention ou de leurs questions en écrivant à l’adresse courriel jesoutiens.covid19.ciussse-chus@ssss.gouv.qc.ca en indiquant ces éléments dans leur message :

    • Nom;
    • Matricule;
    • Titre d'emploi actuel;
    • 1er jour de disponibilité;
    • Numéro de cellulaire.

    À noter que chaque candidature sera analysée et pourrait se voir être refusée, en fonction des besoins de notre organisation. Le MSSS assurera la répartition du personnel dans les établissements visés, selon les besoins.

    Les détails et conditions de ces nouvelles primes seront ajoutés dans la page « Questions et réponses sur les conditions de travail », dans la section information pour la communauté du site web COVID-19 de l’organisation, en cours de semaine lorsque nous obtiendrons les directives ministérielles. Les questions doivent être adressées à condtrav.covid19.ciussse-chusanti-spam@anti-spamssss.gouv.qcanti-spam.anti-spamca 

    Tâches des employés délestés

    URGENT - Appel au volontariat en soins infirmiers

    Besoin de renfort en soins infirmiers 

    La situation particulièrement difficile dans certains milieux nous appelle a demander l'aide du personnel en soins infirmiers pour prêter main-forte.

    Personnes visées par l’appel

    • Infirmières
    • Infirmières auxiliaires
    • Inhalothérapeutes
    • Gestionnaires qui occupent un poste en soins infirmiers dans un secteur clinique ou qui œuvrent dans un secteur administratif mais possèdent la formation nécessaire pour accomplir des tâches d’infirmière ou d’infirmière auxiliaire.

    Conditions

    • Périodes d’engagement minimale de 2 semaines renouvelables ou non 
    • Admissibilité aux primes COVID-19, au prorata des heures travaillées en temps régulier dans les secteurs visés et selon les règles en vigueur

    Disponibilités

    • Horaire à temps complet, à temps partiel ou en combinaison avec le poste déjà occupé
    • Travail de soir, de nuit et/ou de fin de semaine 

    Lieux de travail

    Les lieux de travail sont ceux désignés comme étant une installation ou secteur en zone chaude tels que le centre de confinement, le Centre d’hébergement Villa-Bonheur, le Centre d’hébergement Argyll, le CSSS de Coaticook, etc.

    Intéressé?

    Vous êtes interpelé par cet appel au volontariat? Signifiez votre intérêt :

    Appel au volontariat dans les secteurs prioritaires

    Vous désirez vous porter volontaire pour soutenir les secteurs prioritaires?

    Secteurs prioritaires

    • Soins intensifs : Hôpital Fleurimont et Hôtel-Dieu de Sherbrooke
    • Soins intensifs pédiatriques : Hôpital Fleurimont 
    • Clinique désignée d’évaluation (CDÉ) Sherbrooke, Granby, Cowansville, Magog et autres à venir 
    • Équipe de désinfection et de prévention aux portes
    • Équipe de soutien dans les zones chaudes, tièdes et froides
    • Intensification des soins en hébergement ou à domicile

    Titres d’emploi recherchés

    • Infirmières, infirmières auxiliaires et inhalothérapeutes
    • Préposés aux bénéficiaires et auxiliaires en santé et services sociaux
    • Agentes administratives et préposés à l’hygiène et salubrité
    • Autres titres d'emploi volontaires (délestage)

    Pourquoi?

    Pour répondre aux besoins actuels de la population, l’arrêté 2020-007 du MSSS modifie l’application de certaines conditions de travail prévues aux dispositions locales et nationales des conventions collectives.

    Comment?

    En respect des conventions collectives, les déplacements se feront d’abord par volontariat afin d’éviter, dans la mesure du possible, de déplacer des personnes salariées de façon non volontaire, par replacement désigné.

    Inscription

    1. Téléchargez et remplissez le formulaire d’appel au volontariat
    2. Envoyez le formulaire par courriel à l’adresse : delestagepersonnel.covid19.ciussse-chusanti-spam@anti-spamssss.gouv.qcanti-spam.anti-spamca 

    Information

    Appel au volontariat - Brigades de convergence COVID-19

    Besoin : infirmières, infirmières auxiliaires, préposés aux bénéficiaires et techniciens en éducation spécialisée

    Dans un souci de planifier les soins et services dans l’ensemble du RSSS en cas d’éclosions, le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) met en place un plan de convergence des ressources humaines.

    Ce plan prévoit le déploiement de brigades pour les établissements qui seront affectés par la COVID-19 et qui feront face à des enjeux majeurs de disponibilité de main-d’œuvre; nous pourrions, nous aussi, accueillir ces brigades si nous devions en avoir besoin.

    La création de brigades dans chaque établissement permettra de préparer les employés au déploiement, de leur offrir la formation nécessaire et de permettre au MSSS de coordonner le déploiement.

    Constitution des brigades

    Les volontaires recherchés sont particulièrement des infirmières, infirmières auxiliaires, préposés aux bénéficiaires et techniciens(nes) en éducation spécialisée ayant une expérience dans les milieux suivants :

    • Unités d’hébergement en centres jeunesse;
    • Unités d’hébergement en centres de réadaptation;
    • Résidences à assistance continue (RAC);
    • Unités d’hébergement en santé mentale;
    • CHSLD, EPC, EPNC, RI, et RPA;
    • Urgence;
    • Unités de courte durée.

    Déploiement des brigades

    La coordination du déploiement sera effectuée par le MSSS en fonction de plusieurs facteurs dont la situation de main-d’œuvre de l’établissement prêteur.

    Les brigades devront être prêtes à être déployées à travers le Québec pour une durée de 2 semaines minimum, avec une date de départ inconnue. Un guide permettant aux employés volontaires de comprendre les modalités qui sont applicables lors du déplacement sera disponible lors de l’inscription. Différents montants forfaitaires prévus à l’arrêté ministériel 2020-035 pourront s’appliquer.

    Ça vous interpelle?

    Distanciation physique : affiches pour les milieux de travail

    Distribution d’uniformes pour le personnel des catégories 1 et 2

    L’établissement rendra disponible des uniformes (selon la disponibilité et la faisabilité) au personnel œuvrant dans certains secteurs d’activités priorisés, entre autres :

    • L’urgence; 
    • La médecine-chirurgie; 
    • Les soins intensifs; 
    • L’inhalothérapie;
    • L’imagerie; 
    • La pneumologie; 
    • Les cliniques et unités dédiées; 
    • Les centres d’hébergement de soins de longue durée (CHSLD) où il y a un foyer d’infection de la COVID-19;
    • Lors des transferts interétablissements.

    Le Service de buanderie a récupéré tous les uniformes possibles en circulation pour en faire le décompte et a commandé les quantités nécessaires. Les équipes des secteurs visés recevront plus de détails à ce propos.

    Services de garde : priorité aux employés des services essentiels

    Les parents qui n’avaient pas de place en services de garde éducatifs à l’enfance avant la pandémie ou dont le milieu familial habituel n’ouvre pas avant le 19 mai auront dorénavant priorité pour obtenir une place.

    Comment faire?

    • Les parents doivent contacter La Place 0-5 pour vérifier la disponibilité de places temporaires dans d’autres services de garde éducatifs à l’enfance.
    • Si ces démarches ne donnent pas de résultat, les parents pourront continuer d’envoyer leur enfant dans le même service de garde d’urgence qui accueille l’enfant depuis le début de la pandémie.

    Télétravail : améliorer l'ergonomie de votre espace de travail

    À domicile tout comme au bureau, il est important de suivre les lignes directrices d’ergonomie afin de prévenir l’apparition d’inconforts musculo-squelettiques. 

    Tenue vestimentaire

    Au personnel et aux équipes médicales dont l’uniforme est fourni par l’établissement (ex.: bloc opératoire) :

    • Vous devez disposer de l’uniforme et du sarrau de l’établissement comme à l’habitude, après chaque quart de travail.

     

    Au personnel qui fournit son uniforme (ex.: unités de soins) :

    • Vous devez arriver et repartir de votre milieu de travail en tenue de ville. Vous devez porter votre uniforme uniquement dans votre milieu de travail. Votre quart de travail terminé, nous vous recommandons de transporter votre uniforme dans un sac de plastique fermé et de procéder au lavage approprié de celui-ci à votre domicile.

     

    Au personnel qui travaille en tenue de ville auprès de la clientèle (ex.: centre de réadaptation, soutien à domicile) :

    • Vous devez procéder au lavage de vos vêtements de façon appropriée, dès votre arrivée à votre domicile. Nous vous demandons de prévoir une 2e tenue de ville vous permettant de vous changer après votre quart de travail si vous voulez circuler dans la communauté après le travail.

      Nous vous recommandons de transporter vos vêtements de travail dans un sac de plastique fermé et de procéder au lavage approprié de celui-ci à votre domicile.

    Impacts à l'interne

    Employé avec statut d'étudiant pendant un stage

    Stabilisation offerte aux employés avec statut d’étudiant pendant un stage 

    En cohérence avec les mesures de prévention et de contrôle des infections et les besoins de mobilité du personnel, voici :

    Réorganisation des services

    En période de pandémie, le CIUSSS de l’Estrie – CHUS réorganise ses services à la population. Voici ce qui est annulé, reporté ou replanifié dans le temps.

    • Les activités de groupe pour les jeunes, comme Bébé Trucs, n’auront pas lieu;
    • Plusieurs chirurgies, interventions et investigations non-urgentes seront reportées et replanifiées dans le temps.

    Nous communiquerons avec les personnes dont le service sera cessé temporairement ou reporté afin de les informer. Nous leur demandons de ne pas nous appeler pour éviter l’engorgement des lignes.

    Réorganisation et délestage des activités

    En contexte de COVID-19, il peut y avoir une réorganisation et un délestage des activités au CIUSSS de l’Estrie – CHUS.

    Pour consulter le niveau d'alerte global par activité par RLS dans notre établissement et le Guide de réorganisation et de délestage des activités selon les niveaux d'alerte des établissements du MSSS, visitez l'intranet* | CIUSSS de l'Estrie- CHUS | Délestage des activités

    *Accessible seulement à partir d'un poste informatique de l'interne

    Service de transport pour les personnes testées positives à la COVID-19

    Afin de limiter le recours aux ambulances, des services de transport (interinstallations ou retour à domicile) pour les personnes testées positives à la COVID-19 sont maintenant disponibles tous les jours de la semaine, de 6 h à 22 h. Cette mise en place sera assurée par le fournisseur de transport médical de notre établissement, soit la compagnie Transport au foyer (TAF).

    1. Transport médical pour les personnes non ambulantes testées positives à la COVID-19

    • Ce service de transport médical sera en fonction de 6 h à 22 h, tous les jours de la semaine, jusqu’à nouvel ordre.

    • Ce service permettra d’effectuer le transport des personnes non ambulantes atteintes du COVID-19 pour le transport des usagers inter-installation ou pour le retour à domicile.

    • Afin de réserver le transport médical COVID-19, veuillez contacter le bureau des transports externes au 819 780-2220 ou 819 346-1110, poste 16222.

    2. Navette de transport pour les personnes ambulantes testées positives à la COVID-19

    • Ce service de navette sera en fonction de 6 h à 22 h, tous les jours de la semaine, jusqu’à nouvel ordre.

    • Ce service permettra d’effectuer le transport des personnes ambulantes atteintes du COVID-19 pour le transport des usagers inter-installation ou pour le retour à domicile.

    • Afin de réserver cette navette, veuillez contacter le bureau des transports externes au 819 780-2220 ou 819-346-1110, poste 16222.

    Zones de traitement aux urgences

    En référence au Plan de contingence des urgences en situation de pandémie COVID-19, il est demandé aux différents services d’urgence de planifier et de mettre en place des secteurs dédiés dans les urgences.

    Trois zones sont à identifier :

    • Zone froide : clientèle sans COVID-19 
    • Zone tiède : pour les cas de COVID-19 suspectés 
    • Zone chaude : pour les cas de COVID-19 confirmés

     

    Des travaux sont en cours afin d’adapter nos urgences aux critères retenus pour chaque urgence de notre territoire. Les dispositions qui seront mises en place dans les urgences visent donc la diminution de risque de contamination entre les usagers avec un diagnostic de COVID-19 confirmé et les usagers sains ou suspectés d’un diagnostic de COVID-19.

    Directives à respecter lors de la livraison de repas

    Si vous décidez de vous faire livrer un repas dans votre milieu de travail par un restaurateur privé, sachez qu’il faut respecter certaines consignes d’hygiène et de salubrité. Notamment, privilégiez les portions individuelles pour éviter le partage de nourriture, rejoignez le livreur à l’extérieur de l’installation et surtout, désinfectez-vous les mains!

    En ce qui concerne les milieux de longue durée, les livraisons de repas par des restaurateurs privés sont permises, tant pour les employés que pour les résidents, avec les conditions suivantes :

    • Un membre du personnel doit aller rejoindre le livreur à l’entrée principale (ce dernier n’est pas autorisé à circuler dans le milieu de vie)
    • Déposer le contenu dans une assiette
    • Disposer du contenant (une hygiène des mains est requise suivant la manipulation du contenant, aucun port de gants n'est nécessaire)
    • Les portions individuelles sont privilégiées (les restes pourront être conservés selon les procédures habituelles)

    Avez-vous trouvé ce que vous cherchiez?

    Évaluation de la page

    Votre opinion est importante. Elle nous permet d'améliorer Santé Estrie.

    Votre opinion est importante. Elle nous permet d'améliorer Santé Estrie.

    Partager