Dépistage massif

Si un dépistage massif de votre équipe est organisé dans votre installation, vous pourriez vous poser ces questions :

* Travailleurs de la santé : employés, médecins, médecins-résidents et stagiaires

Qu’est-ce qu’un dépistage massif?

Dans le contexte de la pandémie, afin d’assurer la santé et la sécurité des travailleurs de la santé et des usagers, lorsqu’il y a une veille ou une éclosion dans un milieu de travail, il est essentiel de dépister les personnes ayant pu être en contact avec un collègue ou un usager avec un diagnostic positif de la COVID-19.

Si jugé nécessaire, l’équipe de prévention et de contrôle des infections (PCI), en collaboration avec des infectiologues, peut déclencher un dépistage massif auprès des travailleurs de la santé d’un milieu de travail visé afin d’identifier et d’isoler rapidement les cas positifs.

Une veille d’éclosion signifie qu’un cas (employé, médecin ou usager) a été déclaré positif. Il n’y a pas de propagation du virus dans le milieu.  

Une éclosion se définit par au moins deux cas confirmés, en moins de 14 jours, ne pouvant être expliqués par un lien en dehors du milieu (ex. : 2 cas d’une même famille). Une éclosion signifie que la Direction de santé publique a identifié une transmission de COVID-19 dans le milieu.     

Un dépistage massif est organisé dans mon milieu. Que dois-je faire?

  • Mon gestionnaire ou le service de prévention, santé et sécurité au travail (PVSST) communique avec moi. Si ce n’est pas le cas, j’appelle mon gestionnaire pour valider si je réponds aux critères de dépistage.
  • En attendant le moment du dépistage, si je n’ai pas de symptômes, je continue d’aller au travail. Si j’ai des symptômes, je me réfère à la section J’ai des symptômes de la COVID-19. Que dois-je faire?
  • Si je suis asymptomatique, je peux continuer d’aller au travail après avoir fait le test de dépistage. Je n’ai aucune mesure d’isolement à mettre en place pour mes proches ou moi-même.

Est-ce que mon employeur peut m’obliger à me faire tester pour la COVID-19?

Oui. L’employeur est en droit de rendre obligatoire le dépistage dans le contexte d’une pandémie, car il s’agit d’une exigence valable et justifiable pour pouvoir veiller à la santé et à la sécurité du personnel et des usagers.

Dans le cadre d’une veille d’éclosion ou d’une éclosion, le dépistage massif est obligatoire.

Si je dois me faire tester dans le cadre d’un dépistage massif, est-ce que mon temps de déplacement est rémunéré?

Les frais de déplacement pour se rendre au lieu de dépistage massif ne sont pas remboursés si le dépistage se déroule dans le port d’attache habituel de l’employé.

Par contre, si l’employé doit se déplacer à un autre endroit que son port d'attache habituel à la demande de l’employeur, des frais de déplacement peuvent lui être remboursés.

Il en va de même pour le temps de déplacement. S’il excède le temps de déplacement pour se rendre à son port d’attache, le temps de déplacement peut lui être remboursé.

Si un employé est en congé la journée du dépistage, le temps requis pour le dépistage sera rémunéré.

J’ai des symptômes de la COVID-19. Que dois-je faire?

  • J’avise mon gestionnaire.
  • Je quitte immédiatement le travail.
  • J’appelle le service de prévention, santé et sécurité au travail (PVSST) au 819 346-1110, poste 18053. Je laisse un message sur la boite vocale expliquant la situation avec mes coordonnées et mon numéro de matricule.
  • Je vais me faire dépister dans un centre désigné de dépistage (CDD) immédiatement.
  • Au besoin, je consulte le site Web quebec.ca/covid-19 pour obtenir plus d’information sur le virus : https://www.quebec.ca/sante/problemes-de-sante/a-z/coronavirus-2019/consignes-isolement-personne-enattente-test-covid-19/ 
  • En attendant le résultat du test, je consulte l’algorithme décisionnel pour les travailleurs, médecins, résidents, stagiaires, étudiants et externes en santé du CIUSSS de l'Estrie – CHUS sur le site web santeestrie.qc.ca/covid-19.
  • Je transmets le résultat de mon test à mon gestionnaire le plus rapidement possible.

J’ai reçu un résultat positif à la COVID-19. Que dois-je faire?

  • J’avise mon gestionnaire.
  • Je quitte immédiatement le travail ou je demeure en isolement à la maison.
  • J’appelle le service de prévention, santé et sécurité au travail (PVSST) au 819 346-1110, poste 18053. Je laisse un message sur la boite vocale expliquant la situation avec mes coordonnées et mon numéro de matricule.
  • Au besoin, je consulte le site internet quebec.ca/covid-19pour obtenir plus d’information sur les consignes d’isolement en communauté : https://www.quebec.ca/sante/problemes-de-sante/a-z/coronavirus-2019/consignes-isolement-personneatteinte-covid-19/
  • Un membre de l'équipe de la Direction de santé publique et le service de prévention en santé et sécurité (PVSST) au travail communiqueront avec moi.

Quel est le délai pour recevoir un suivi du service de prévention, santé et sécurité au travail (PVSST)?

  • Le service est offert de 8 h à 16 h du lundi au dimanche. Le retour d’appel se fait la journée même, lorsque le message est laissé durant les heures ouvrables.

Les recommandations du service de prévention, santé et sécurité au travail (PVSST) sont différentes de celles émises par la Direction de santé publique pour les citoyens.

  • Effectivement, les recommandations s’adressant aux citoyens et celles s’adressant aux travailleurs du réseau de la santé et des services sociaux peuvent être différentes.
  • La Direction de santé publique a mandaté le service de prévention, santé et sécurité au travail (PVSST) pour effectuer le suivi auprès des travailleurs de la santé.
    • L’institut national de la santé publique du Québec (INSPQ) a émis des recommandations spécifiques destinées aux travailleurs de la santé. Néanmoins, les recommandations citoyennes s’appliquent aux travailleurs de la santé à l’extérieur de son lieu de travail. 

Une personne asymptomatique vivant sous mon toit fait le test de la COVID-19 à la suite d'un contact. Elle attend son résultat. Est-ce que je peux travailler?

  • En attente du résultat de la personne asymptomatique vivant sous mon toit s’ayant fait dépister, je peux continuer de travailler si je suis asymptomatique en respectant les mesures de protection et en assurant une autosurveillance de mes symptômes. 

J’ai été en contact avec un collègue positif, suis-je à risque de développer la COVID-19 ? Dois-je me retirer du travail et me faire dépister?

  • Je suis considéré à risque uniquement si, lors de mon contact, les mesures de précaution n’étaient pas en place (port du masque en tout temps ou distance de 2 mètres minimum si non port du masque).
  • Si les mesures étaient en place, je suis considéré à risque faible. Je ne quitte pas le travail et je ne me fais pas dépister, sauf si j’ai des symptômes.
  • En tout temps, je dois surveiller mes symptômes.
  • Si j’ai eu un contact sans mesures de précaution, je communique avec le service de prévention, santé et sécurité au travail (PVSST) au 819 346-1110, poste 18053 pour évaluer la situation.

Je n’ai aucun symptôme de la COVID-19. Je décide de me faire dépister par ma propre initiative ou dans le cadre d’un dépistage massif, par exemple. Est-ce que je dois être retiré du travail?

  • Je n’ai pas besoin d’être retiré du travail dans l’attente de mon résultat.

J’ai des questions sur ma rémunération (dépistage massif ou isolement). Avec qui dois-je communiquer?

J’ai des préoccupations, je vis des moments difficiles dans ma vie personnelle ou au travail? Où puis-je obtenir de l’aide?

  • Je communique avec le Programme d’aide aux employés (PAE) au 1-800-361-2433.
Partager