Tempête hivernale et froid intense

Cet hiver, soyez aux aguets!

Les tempêtes hivernales et le froid intense peuvent affecter la santé de la population de manière directe (engelures, hypothermie, etc.) et indirecte (aggravation de certaines maladies, blessures, intoxications au monoxyde de carbone, etc.).

Consultez l'aide à la décision lors d’une exposition au froid intense.

Conseils pratiques

Effets sur la santé

Risques liés au froid

Effets directs

Les risques immédiats comme les engelures peuvent survenir dans un temps d’exposition au froid aussi court que cinq à dix minutes. Le plus souvent, ce sont les extrémités du corps comme les oreilles, le nez, les joues, le menton, les doigts et les orteils qui sont affectées. Les lésions sont semblables à celles causées par des brûlures.

Une exposition prolongée au froid intense peut entraîner des pertes importantes de chaleur au niveau du corps. À un certain point, le corps ne peut plus compenser la perte de chaleur, ce qui entraîne une baisse importante de température. Lorsque la température du corps est en-deçà de 35 degrés Celsius, on parle d’hypothermie. Il s’agit alors d’une urgence médicale et il faut rapidement consulter les services médicaux. Les symptômes de l’hypothermie varient en fonction du niveau (léger, modéré ou sévère) atteint.

Pour connaître les symptômes d’une engelure et de l’hypothermie et savoir quoi faire dans de telles situations, référez-vous à l’aide à la décision lors d’une exposition au froid intense.

Effets indirects

Les effets indirects d’une exposition au froid sont :

  • l’aggravation de certaines maladies chroniques cardiovasculaires (ex. : angine, infarctus, AVC)
  • le développement d’infections (ex. : pneumonies)
  • l’aggravation de certaines maladies pulmonaires (ex. : asthme, bronchite chronique, emphysème).

Par ailleurs, certaines personnes peuvent avoir recours à des appareils de chauffage d’appoint à la maison pour lutter contre le froid. Des appareils non conçus pour l’intérieur ou qui ne sont pas en bon état peuvent être source de monoxyde de carbone. Ce gaz invisible et inodore peut être à l’origine d’intoxications potentiellement mortelles.

Risques liés aux tempêtes hivernales

Une tempête hivernale peut avoir divers effets sur la santé tels que :

  • des infarctus ou des crises d’angine chez certains individus lors d’un pelletage intense de neige
  • des blessures (ex. : contusions, fractures) lors de chutes sur des surfaces glacées ou enneigées
  • divers traumatismes lors d’accidents routiers
  • des intoxications au monoxyde de carbone si le tuyau d’échappement de la voiture est enneigé (mettre en marche la voiture pendant qu’on la déneige accroît le risque d’intoxication, surtout si l’accumulation de neige autour du tuyau d’échappement empêche la libre évacuation du monoxyde de carbone; le gaz libéré se concentre alors dans le véhicule). 

 

Risques liés au verglas

Un épisode de verglas peut causer des :

  • blessures (ex. : contusions, fractures) lors de chutes sur des surfaces glacées
  • traumatismes lors d’accidents routiers.

Lorsque les tempêtes hivernales et les épisodes de verglas sont accompagnés de pannes électriques, d’autres risques à la santé sont possibles.

Réduire les risques liés aux pannes électriques

Quoi faire pendant une panne électrique en hiver?

Une panne électrique peut survenir en hiver lors d’un épisode de verglas ou de neige abondante. Voici quelques consignes pour réduire les risques pour votre santé et votre sécurité.

Évacuation

Dans certaines situations, les risques peuvent être trop importants pour demeurer en place et les autorités peuvent vous demander d’évacuer votre demeure.

  • Suivre les directives des pompiers ou des policiers.

 

Froid

L'hypothermie est un risque lorsqu'on doit demeurer dans un milieu froid.

  • Rester au sec et au chaud, bouger, boire et manger chaud.
  • Consulter les services médicaux sans délai si vous avez des frissons difficiles à contrôler, de la difficulté à parler, de la fatigue ou une attitude bizarre.
  • Porter attention aux jeunes enfants et aux personnes âgées ou en perte d'autonomie.

Il est parfois impossible de maintenir une température adéquate dans son domicile en toute sécurité.

  • Trouver refuge chez des proches ou dans des centres d’hébergement ouverts pour les sinistrés. 

Intoxication

Les appareils de chauffage d'appoint, de cuisson ou de barbecue conçus pour l’extérieur, les équipements de camping et les génératrices peuvent causer des intoxications graves et mortelles en rejetant du monoxyde de carbone.

  • Ne jamais utiliser ces appareils à l’intérieur.
  • Se procurer des avertisseurs de monoxyde de carbone.
  • En présence de symptômes (ex. : mal de tête, étourdissements, fatigue, nausées) OU si un avertisseur sonne :

    • Quitter les lieux et composer le 9 1 1.
    • Ne pas réintégrer les lieux avant l'autorisation des pompiers ou l’avis d'un expert.

> Médicaments

Ne pas prendre ses médicaments peut aggraver l'état de santé ou engendrer des complications.

  • Prévoir les médicaments nécessaires pour les personnes qui prennent une médication régulière et continue.
  • Si les médicaments n’ont pas pu rester à la bonne température, consulter un pharmacien pour s’informer s’ils peuvent être pris ou s’en procurer d'autres. 

> Aliments

Les aliments périssables qui ne sont pas conservés au frais peuvent causer des intoxications alimentaires.

  • Pour une panne électrique de plus de 6 heures, consulter le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec pour les détails des produits à jeter et à conserver. 

Si vous avez des préoccupations ou des questions sur votre santé ou celle de vos proches en lien avec la panne ou le froid, contactez Info-Santé au 8-1-1.

Téléchargez la version PDF

Se protéger l'hiver

Mieux se protéger des effets de l'hiver

Pour éviter les effets nocifs causés par les conditions hivernales extrêmes, il est recommandé de suivre les conseils de l’acronyme HIVER.

Habitudes de vie saines

  • Manger et boire de façon équilibrée (limiter l’alcool et le café)
  • Garder des denrées non périssables ainsi que de l’eau en réserve

Intérieur chaud

  • Maintenir une température intérieure et une isolation du logement adéquates.
  • Ne pas utiliser d'appareils à moteur utilisant un combustible (ex. : de chauffage, génératrice) à l'intérieur
  • S’assurer du bon état des systèmes de chauffage intégrés à l’habitation (foyer au bois ou au gaz)

Vêtements adéquats

  • Se vêtir chaudement en couvrant le plus de parties du corps possible sans oublier les extrémités
  • Rester au sec

Extérieur avec prudence

  • Pratiquer le pelletage avec modération si vous êtes atteint de maladie cardiaque
  • Être prudent lors de vos déplacements à pied
  • Lors des vagues de froid, limiter les activités physiques intenses

Route sécuritaire

  • S’informer des conditions routières avant de prendre la voiture
  • S’assurer de dégager le tuyau d’échappement avant de démarrer la voiture

 

L'hiver, c'est aussi pour s'amuser!

Lorsque les conditions météorologiques le permettent, profitez pleinement des activités hivernales qui vous sont offertes!

Consultezr la programmation des activités de la région et au Québec :

Partager